YéO Frais passe aux mains des Maîtres Laitiers du Cotentin.

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

YéO Frais passe aux mains des Maîtres Laitiers du Cotentin.

 

Le Groupe des Maîtres Laitiers du Cotentin, par l’intermédiaire de sa holding Evoling, et le Groupe Sodiaal ont signé un accord portant sur l’acquisition de la société YéO Frais. Le groupe des Maîtres Laitiers du Cotentin deviendra actionnaire unique en détenant 100% des actions ordinaires.

A la suite de l’accord de négociation exclusive, Les Maîtres Laitiers du Cotentin et le groupe Sodiaal ont obtenu un accord favorable unanime, le 6 décembre 2016, des instances représentatives du personnel de YéO Frais sur l’opération. La réalisation de l’opération reste soumise à l’approbation des autorités de la concurrence française qui devrait intervenir dans quelques semaines.

La société YéO Frais, spécialisée depuis près de 50 ans, dans la conception, la production et la transformation de yaourts et de crèmes fraîches, a bâti sa réussite sur le dynamisme de ses équipes et le caractère innovant de ses produits. Le site de production, situé à Toulouse, emploie aujourd’hui 180 personnes et collecte le lait dans les fermes de la région sud-ouest.

Avec 65.000 tonnes de produits laitiers frais par an, YéO est le spécialiste du yaourt et de la crème fraîche à marque de distributeur. Précurseur et leader sur le marché du yaourt bio en GMS, YéO est également présent en restauration hors foyer. Cette opération permettra aux Maîtres Laitiers du Cotentin de se renforcer sur le marché des marques de distributeur. Elle constitue également une opportunité d’optimiser son savoir-faire laitier sur la catégorie des yaourts ainsi qu’elle amène de la diversification sur le segment des produits à base de lait de chèvre et brebis

Nous vous recommandons

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

La startup de la foodtech prend la suite de l’ancien site industriel Knorr en Alsace pour y produire ses alternatives végétales à la viande à l'horizon mi-2023.Après avoir annoncé cette année une levée de fonds de 26,5 millions...

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels