Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Viande de cheval : mise sous surveillance renforcée des filières « viande et poisson »

Sujets relatifs :

,

A la suite des éléments révélés par l’enquête relative à la viande de cheval, Benoit Hamon, ministre délégué chargé de la consommation, a placé les filières « viande et poisson » sous surveillance renforcée des services de l’Etat pour toute l’année 2013.

En conséquence, deux types de contrôles sont mis en œuvre par la DGCCRF : 

1) Des contrôles ciblés, programmés sur toute l’année 2013 sur l’ensemble des circuits de commercialisation

2) Des contrôles visant, d’une part, à s’assurer de la réalité des retraits des produits concernés par le circuit « Spanghero »,

et d’autre part, à prélever de manière aléatoire des produits préparés à base de bœuf en dehors de ce circuit de commercialisation.

Depuis le 14 février, près de 4.000 visites ont eu lieu pour constater que tous les plats litigieux ont été retirés du marché, et près d’une quarantaine de prélèvements pour test ADN ont été opérés. Les analyses ADN des prélèvements sont en cours.
L’action du gouvernement a incité les acteurs de la filière à mener rapidement leurs propres contrôles et audits internes. C’est dans ce contexte que l’entreprise William Saurin, opérant sous licence pour la société Panzani, a constaté la présence de viande de cheval dans sa production de raviolis. Les agents de la DGCCRF enquêtent sur cette nouvelle affaire de substitution de viande de cheval à la place de viande de bœuf.
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

  Plusieurs assureurs ont envoyé des avenants en masse en septembre 2020 afin de supprimer les garanties pouvant jouer pendant la crise sanitaire actuelle, résiliation à la clé si le restaurateur refusait cette[…]

28/07/2021 | Associations
Syntec Conseil : élections des nouveaux administrateurs

Syntec Conseil : élections des nouveaux administrateurs

Les professionnels refusent de supporter le coût du licenciement des salariés sans pass sanitaire valide

Les professionnels refusent de supporter le coût du licenciement des salariés sans pass sanitaire valide

Prix du lait : la flambée des coûts de production

Prix du lait : la flambée des coûts de production

Plus d'articles