Union sacrée pour l'opération "Un jour la TVA à 5,5%"

La rédaction de Néorestauration
L'Umih décide de s'associer à l'opération lancée par le club TVA, qui se déroulera le 3 juin prochain. La conférence de presse organisée le 22 mai à la Coupole, pourrait regrouper tous les segments de la RHD, de la restauration rapide à la restauration ga

L'ensemble de la profession va-t-elle enfin faire cause commune sur le dossier de la baisse de la TVA en restauration traditionnelle? L'hypothèse devient probable, avec la décision de l'UMIH, rendue publique vendredi 17 mai, de s'associer à l'opération lancée par le club TVA "Un jour, la TVA à 5,5 %" (hors boissons alcoolisées). André Daguin, président de l'UMIH, et Jacques Borel, fondateur de l'UMIH sont tombés d'accord pour agir ensemble et conjuguer leur force.

Le président de l'UMIH sera présent lors de la conférence de presse donnée mercredi 22 mai à la brasserie La Coupole. A ses côtés, plusieurs membres du club TVA, dont Jacques Blanc (PJB), Dominique Giraudier (groupe Flo), Christian Picart (Buffalo Grill), Louis Le Duff, André Motte (Courte-Paille), Didier Chenet (Oh Poivrier, vice-président du SNRLH). Et également des grands chefs étoilés, comme Guy Savoy, Alain Dutournier. D'autres organisations professionnelles pourraient les rejoindre.

Ce front commun se dessine alors même que le gouvernement multiplie les signes d'ouverture. Jacques Chirac a indiqué publiquement à plusieurs reprises (et dans les colonnes du numéro d'avril de Néorestauration) qu'il était favorable à un taux à 5,5%. Reste maintenant à régler le problème du calendrier d'application. Il dépendra du délai de la négociation qui devra s'engager avec la commission européenne et du vote des états-membres de l'Union. A moins que le gouvernement français décide de s'affranchir des lois communautaires. Fera-t-il ce choix hautement politique, et non sans risque?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles