Une soirée d'exception pour la remise des Prix des Api d'Or à La Piscine de Roubaix

Isabel Soubelet
C'est dans un lieu exceptionnel, le musée d'art moderne La Piscine de Roubaix (59), privatisé pour l'occasion, que le groupe de restauration collective API-RDR a organisé la soirée de remise des prix de ces Api d'Or. Plus de 1 000 personnes étaient réunies - clients, fournisseurs, équipes de cuisine - pour découvrir les gagnants de ce concours organisé par l'entreprise pour l'ensemble de ses cuisiniers. Pour cette deuxième édition, et après une année de compétitions dans les différentes régions de France, 14 finalistes restaient en lice. Avant d'annoncer les résultats, jusque là gardés secrets, Damien Debosque, président directeur général, a rappelé en maître de cérémonie, les trois raisons de cette soirée, très particulière. « Je souhaitais récompenser l'extraordinaire mobilisation de nos équipes pour cette 2e édition des Api d'Or qui a rassemblé 95 participants. Je voulais rappeler également que la restauration collective est un métier extraordinaire, de passion où les hommes et les femmes s'investissent mais qui est souvent mal connu. Et enfin, je souhaitais dire à quel point la valeur d'une entreprise ce n'est pas son chiffre d'affaires ni la croissance de son chiffre d'affaires mais sa capacité à faire grandir ses hommes ». Des messages forts.

Un concours de qualité
Les trois parrains prestigieux du concours  - François Adamski, MOF 2007 et Bocuse d'Or 2001, Fabrice Desvignes, Bocuse d'Or 2007 et Marc Meurin, deux étoiles au guide Michelin pour son restaurant Le  Château de Beaulieu à Busnes (62) - ont reconnu la qualité du concours et l'effet incontestable d'émulation qu'il génère au sein des équipes de cuisine. Tony Bally, de la région Pas-de-Calais a remporté le Api d'Or, Daniel Chauveau de la région Champagne-Bourgogne a décroché le Api d'Argent et Fabrice Bavoil de la région Littora Atlantique est reparti avec le Api de Bronze. A l'occasion de cette soirée, Jean Debosque a été élevé au grade d'académicien de l'Académie Nationale de Cuisine. Né le 21 juillet 1926 à Lille, il a fait ses armes comme charcutier avant d'ouvrir sa première cuisine centrale en 1965. Aujourd'hui, le groupe compte 2 750 salariés et sert 350 000 repas par jour.   

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles