Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Une palette d'outils en évolution

Dossier réalisé par Encarna Bravo

Sujets relatifs :

Support de management et de motivation du personnel, la formation représente un investissement pour l'employeur. Les programmes évoluent pour se calquer sur les attentes de l'entreprise, des salariés et des clients.

Chaque année, un salarié sur six part en formation », annonce Michel Geiser, directeur général du Fafih, l'organisme paritaire collecteur agréé de l'hôtellerie-restauration. Former son personnel, l'accompagner dans son évolution professionnelle, cette mission revient aux entreprises. D'ailleurs, la loi stipule que ce sont elles qui ont la charge de financer les actions et ce, quel que soit le nombre de salariés. Avec la loi du 4 mai 2004 (lire encadré) relative à « la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social », le salarié devient l'acteur de son parcours professionnel. Jusqu'à présent, le choix final revenait à l'employeur. « La formation ne faisait pas partie intégrante de la culture naturelle dans l'entreprise. Depuis la loi, on sent un mouvement. Le temps a fait progresser les choses », constate Michel Geiser.

S'AJUSTER À UN MÉTIER EN ÉVOLUTION

Afin de favoriser l'accès de tous à la formation, la profession bénéficie du soutien du Fafih qui se charge de financer la formation professionnelle en mutualisant les contributions des entreprises du secteur. « En 2006, l'organisme a collecté 105 ME destinés à accompagner les entreprises qui cotisent et les aider à chercher des conventions institutionnelles », commente son directeur général.

Le secteur de l'hôtellerie-restauration compte plus de 800 000 actifs, dont plus de 625 000 salariés et environ 110 000 entreprises dans un contexte qui ne cesse d'évoluer : métiers, habitudes des consommateurs, attentes des clients, contraintes réglementaires... L'heure est donc à l'adaptation de la restauration et de la qualification professionnelle. D'où l'intérêt de ne pas négliger ce budget destiné à faire progresser les salariés. Nombreux sont les employeurs à être conscients de l'importance de bâtir un plan de formation cohérent. Car plus que jamais le secteur, qui souffre depuis longtemps de pénurie de main-d'oeuvre et de manque de qualification, doit prendre conscience que, pour fidéliser ses équipes, une politique active de promotion de la formation continue s'impose. Elle se révèle aussi une formidable opportunité pour les salariés. Jean-Charles Voisin, DRH de Score Services le confirme : « La formation est un acte positif pris comme tel par les stagiaires. » C'est à l'occasion du traditionnel bilan d'évaluation de fin d'année que le personnel émet ses souhaits et fait part de ses besoins. C'est d'un commun accord avec son chef de service qu'il partira se former.

On assiste depuis quelque temps à la modification de la perception de la formation et à l'évolution des modules. Dans l'offre accessible aux salariés les traditionnelles sessions (sécurité, gestion, achats, approvisionnements...) cohabitent désormais avec des nouveautés plus en phase avec les préoccupations du moment. Il n'est pas rare de trouver dans un catalogue des thèmes portant sur l'équilibre nutritionnel, la dénutrition des personnes[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Un an après le Mondial, la gastronomie allemande a dû réapprendre à vivre sans l'événementiel. Un retour à la normale d'autant plus cruel que, dès le 1er janvier, un nouveau couperet tombait : une hausse de 3 points de la TVA, sans compter que[…]

01/05/2008 |
Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Une croissance frag ile

Une croissance frag ile

Bonne santé dans un climat difficile

Bonne santé dans un climat difficile

Plus d'articles