Une charte pour prévenir les risques professionnels

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

L'UMIH (Union des métiers de l'industrie hôtelière) et la CNAM (caisse nationale d'assurance maladie) ont signé une charte afin d'aider les entreprises de l'hôtellerie-restauration à améliorer la sécurité de leurs installations.
Afin d'aider à la réduction des accidents du travail dans l'hôtellerie-restauration, l'UMIH et la CNAM ont signé une Convention nationale d'objectif. Celle-ci permet aux professionnels du secteur CHR de recevoir des subventions dans le cadre d'un  projet de rénovation de leurs installations prenant en compte la prévention des risques professionnels.
Les études conduites par la CNAM démontrent, en effet, que les accidents du travail sont  fréquents en cuisine avec une moyenne de 60 accidents pour 1.000 salariés, alors que la moyenne nationale se situe à 42 accidents pour 1.000. La charte a pour but de sensibiliser les chefs d'entreprise et les salariés aux  risques encourus sur le lieu de travail en insistant sur la nécessité de veiller à la conception des locaux, à leur aménagement et à l'utilisation de matériels sécurisés et homologués.
Le dispositif prévoit une assistance opérationnelle grâce au concours d'ingénieur de la CNAM. Tout professionnel déposant un dossier d'aménagement de son établissement peut solliciter une subvention représentant 15 à 40 % du montant de l' investissement global. En outre, la CNAM édite à l'attention des professionnels un livret d'information sur la prévention des risques et sur les informations relatives à la mise en place des contrats de prévention.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles