Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Une ascension sans répit

S. D.

Alors qu'elle fête son dixième anniversaire en France, avec 102 salons de café à son actif, Starbucks se porte bien, « avec une progression raisonnable à réseau comparable », précise Olivier de Mendez, directeur régional Starbucks Coffee France. Et compte bien poursuivre un développement très concentré à Lyon, Marseille et Paris, de trois manières distinctes : en propre (78 salons de café) avec 5 à 10 ouvertures l'an ; en licences, avec 10 à 15 ouvertures l'an (via SSP, Autogrill, LS Travel Retail et Galeries Lafayette) et en franchise. Destinée à accélérer le déploiement de Starbucks, « et son potentiel de 250 salons de café sur le territoire français », celle-ci va démarrer d'ici à douze à dix-huit mois. « Depuis la création de la franchise en Grande-Bretagne il y a un an, la France est très demandeuse. Nous avons donc poussé à ce que nous soyions le deuxième pays à nous lancer », souligne Olivier de Mendez. Dont l'enseigne recherche avant tout « à mettre ses produits à disposition au plus près de ses clients », des produits qui s'enrichissent de boissons fraîches, comme le frapuccino au yaourt, de viennoiseries (revenues après trois ans d'absence), d'une adaptation des grains de café à la saison... Une offre destinée à séduire la clientèle, les 15-25 ans d'abord, les 25-45 ensuite, que le leader mondial de la torréfaction et de la vente au détail de café compte garder auprès de lui, avec son programme de fidélité, association entre une carte de paiement au montant limité et garanti et un programme de fidélité personnalisé.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Plan « France relance » :  une déception pour le secteur

Plan « France relance » : une déception pour le secteur

Roland Héguy, Président de l’UMIH : « Nous comprenons et soutenons les objectifs du plan de relance du Gouvernement qui ambitionne à la fois de retrouver en 2 ans le niveau économique[…]

D’aucy foodservice une marque de coopérative au service des professionnels de la restauration

Publi-rédactionnel

D’aucy foodservice une marque de coopérative au service des professionnels de la restauration

Pour tout savoir sur le phénomène des dark kitchen

Pour tout savoir sur le phénomène des dark kitchen

Les restaurants fantômes en quête de stabilité

Les restaurants fantômes en quête de stabilité

Plus d'articles