abonné

Un virtuose pour rehausser le Negresco

Patricia Cecconello
Un virtuose pour rehausser le Negresco

Le chef s'est déjà vu décerner 2 macarons par le Guide rouge Michelin en 1995, puis 3 en 1999.

© PHOTO DR

Le Negresco mise sur l'ancien chef de Taillevent pour retrouver sa deuxième étoile et maintenir sa restauration à une place de premier plan sur la Riviera.

Le choix de Nicole Spitz, directrice du Negresco, s'est porté sur Michel del Burgo, qui succède à Alain Llorca. Le départ du chef du Chanteclerc, qui a repris le Moulin de Mougins, avait, en effet, placé le palace dans une situation délicate. Il lui fallait un chef capable de piloter, avec sûreté et imagination, le restaurant gastronomique, coté deux macarons au Guide rouge Michelin depuis 1999, et de soutenir la comparaison face aux autres grandes tables de la région.

Michel del Burgo est apparu comme le cuisinier le plus apte à relever ce défi. Habitué des grandes maisons, ce dernier a fait ses classes aux côtés de Jean-André Charial à l'Oustau de Beaumanière, de Michel Guérard à Eugénie-les-Bains, puis d'Alain Ducasse au Byblos. Son talent est distingué une première fois, en 1995, par le guide Michelin qui lui décerne deux macarons pour La Barbacane (Hôtel de la Cité, Carcassonne), puis consacré, en 1999, par trois macarons, alors qu'il vient prendre les commandes de Taillevent.

Après un passage malheureux à la Bastide de Gordes en 2002, Michel del Burgo est, à nouveau, en[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD