Repas livrés: les attentes se précisent selon Datalicious, le baromètre de Just Eat France

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

, ,
Repas livrés: les attentes se précisent selon Datalicious, le baromètre de Just Eat France

Troisième édition pour Datalicious, l’Observatoire des nouveaux modes de restauration de Just Eat. Qui, dans un contexte marqué les positions prises par la restauration livrée, revient à la fois sur les habitudes prises par les utilisateurs de Just Eat, mais aussi leurs intentions de consommation pour 2022. Premier constat, celui de l’arrivée de nouveaux utilisateurs sur ce canal, qui sans bouleverser les fondamentaux du portrait-type de la clientèle Just Eat, continue de le préciser. Alors oui, les utilisateurs Just Eat sont à majorité des hommes (55%), 45% amateurs de foot, 61% de jeux vidéos. Et 92% ont moins de 55 ans. Ils sont urbains (64%), et plus d’un quart (27%) commandent leurs repas devant un film ou une série. Mais leur socle s’élargit : on ne commande plus seulement en solo ou en couple, mais aussi en famille. Plus de 6 utilisateurs de Just Eat sur 10 (61%) ont des enfants, et 26% des repas commandés le sont d’ailleurs en famille.

Et à cet élargissement correspondent aussi de nouvelles habitudes : exit le traditionnel pic de commandes en livraison le dimanche, il s’est déplacé au vendredi soir, dans un usage alternatif à une sortie au restaurant, issu des périodes de fermeture administrative des salles, qui est semble-t-il resté. « La livraison a acquis depuis la crise sanitaire une forme d’universalité, explique Nicolas Nouchi, directeur des études de CHD Expert, invité par Just Eat à revenir sur les principaux éléments de Datalicious. Pour schématiser, elle n’adresse plus seulement des jeunes qui ne veulent pas se faire à manger, mais aussi de nouveaux utilisateurs, ce qui contribue à créer un nouveau panorama de la consommation en livraison, aussi bien sur les moments de consommation que sur les attentes en matière d’offre. » En l’espèce, c’est le burger qui chez les restaurants partenaires de Just Eat prend le pas sur la pizza, en tête des commandes depuis dix ans, avec aussi des catégories en forte dynamique, cuisine thaïlandaise, chinois, et indienne notamment, qui ont toutes la capacité à adresser des envies végétariennes, et à satisfaire les autres, dans une même commande.

Et, pour des Français, qui à 97% ont au moins une bonne résolution alimentaire « responsable » pour 2022, chasse au gaspillage, cuisine de saison, circuits courts et consommation de produits hexagonaux en tête, d’après une enquête menée par l’Ifop pour Just Eat France en septembre dernier, les attentes en matière de livraison évoluent aussi. Quasi 1/3 des Français veulent se faciliter la vie en utilisant davantage la livraison de repas, mais pour cela manifestent aussi d’autres velléités. Plus de 8 sur 10 (82%) vont privilégier la livraison de repas à base de produits français ou en circuits courts, 73% souhaitent privilégier les repas livrés issus de restaurants de quartier plutôt que de grandes chaînes, 63% auront une attention supplémentaire aux restaurants utilisant des emballages 100% recyclables, 57% enfin déclarent vouloir privilégier les entreprises de livraison qui salarient leurs livreurs plutôt que celles qui font travailler des livreurs indépendants payés à la course…

Pas de quoi déplaire à Just Eat France, dont le modèle salarial est actuellement déployé dans une trentaine de villes. « Sur ce point comme sur d’autres, il y a une prise de conscience par les consommateurs de l’impact de la livraison, qu’il soit environnemental ou sociétal, souligne Meleyne Rabot, directrice générale de Just Eat France. Nous sommes arrivés à l’objectif s’agissant de nos livreurs salariés (NDLR : 4500 recrutements annoncés en février dernier), et sommes associés à ce titre au dispositif Un Jeune Une Solution. Nous prenons aussi en compte l’impact environnemental de notre activité, avec la volonté d’atteindre la neutralité carbone, ce qui passe aussi bien par des livraison 100% en vélo que par des emballages vertueux, par leur recyclabilité, comme par le réemploi, pistes sur lesquelles des expérimentations sont actuellement en cours. »

Baromètre Datalicious 2021 en consultation libre en suivant ce lien : https://www.flipsnack.com/takeawaycom/2021-food-trends-report-france.html

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Les glaces se nomadisent, selon NPD Group

Les glaces se nomadisent, selon NPD Group

300 millions, c’est le nombre de desserts glacés commandés en restauration commerciale entre mai 2021 et mai 2022, relève The NPD Group, qui vient de dévoiler quelques données clés sur le marché, second en Europe derrière...

21/07/2022 | DessertsGlaces
Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

« Le marché du delivery est devenu assez frénétique », dit Jean Valfort, fondateur de Dévor

Interview

« Le marché du delivery est devenu assez frénétique », dit Jean Valfort, fondateur de Dévor

Deliveroo Editions démarre à Bordeaux

Deliveroo Editions démarre à Bordeaux

Plus d'articles