Un restaurateur sur 4 s’attend à des fêtes de fin d’année record, selon Lightspeed

YANNICK NODIN
Un restaurateur sur 4 s’attend à des fêtes de fin d’année record, selon Lightspeed

Lightspeed, spécialiste canadien de la digitalisation des points de vente, a diffusé les conclusions d’une étude menée, entre août et septembre dernier, auprès de 850 restaurateurs du monde entier. Les professionnels français, intégrés au panel, sont 45% à avoir constaté dès la réouverture des établissements, le 9 juin dernier, une envie de se reconnecter au plaisir du restaurant, avec 45% d’augmentation des réservations (vs 2020 à la même période), et un nombre de convives en augmentation. Néanmoins, si l’on s’attendait à une forte reprise du secteur, 47% des professionnels constatent que les clients dépensent moins et sont plus avares en pourboire qu’auparavant.

 

Pourtant, 67% des professionnels estiment que leur business est plus profitable aujourd’hui et 48% prévoient qu’il le sera encore davantage dans les mois à venir. Un paradoxe qui peut, en partie, s’expliquer par le nombre croissant de réservations et par une sur-fréquentation des établissements, un afflux qui inquiète 34% des répondants, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année, une période qui, pour 25% des professionnels, excèdera le niveau d’avant la crise sanitaire. Les restaurateurs s’interrogent sur leur capacité à répondre au volume et aux typologies des demandes, à gérer les nouvelles habitudes de consommation et les mesures mises en place par le gouvernement. D’autant plus que le secteur est confronté à une pénurie de main d’œuvre accrue. D’ailleurs 29% des répondants ont pour principal défi de recruter de nouveaux talents. Face à de telles interrogations et pour fidéliser leurs employés, 38% des professionnels n’hésitent pas à augmenter les salaires ou encore à encourager les candidatures grâce à des avantages en nature.

 

Bien que la marge d’adoption d’outils digitaux reste importante en France, comparée aux 5 autres pays interrogés, il semble que ces derniers aient davantage identifié l'automatisation comme une solution pour soutenir l’activité et aider à faire face à la demande accrue de la période des fêtes. La moitié d’entre eux utilisent déjà des solutions basées sur le cloud, et 54% des répondants estiment que la prise de commande en ligne devient une nécessité pour s’adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs. Un constat relativement homogène partout dans le monde.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

D-Vine, la Wine-Tech nantaise spécialiste du vin au verre, dévoile son baromètre annuel sur la consommation de vin en France pour l’année 2021. Tout comme 2020, l’année 2021 a été profondément marquée par la pandémie. Elle a...

04/05/2022 | Vin
La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

La tendance veggie ne connaît pas la crise

La tendance veggie ne connaît pas la crise

Plus d'articles