Un restaurant parisien signé Antoine Westermann

La rédaction de Néorestauration
Le chef étoilé du Buerehiesel ouvrira au début du mois de décembre «Mon Vieil Ami», rue Saint Louis en l'Ile à Paris (4e).

A la faveur d'une opportunité, Antoine Westermann a repris « Le monde des chimères », un restaurant de quartier réputé pour sa cuisine classique, très prisé par les touristes étrangers en raison de sa situation au coeur de l'Ile-Saint-Louis. Il a rebaptisé les lieux « Mon Vieil Ami » pour en faire un établissement convivial qui devrait ouvrir ses portes en décembre. Il en confiera la direction à Anthony Clémot, qui a travaillé en cuisine pendant cinq ans au restaurant gastronomique, auquel il est associé dans cette affaire.
« Nous irons un peu à contre-courant des concepts qui ouvrent aujourd'hui dans la capitale en proposant une cuisine traditionnelle et généreuse », précise le chef du Buerehiesel, « Nous voulons accueillir nos clients comme des amis, d'où l'enseigne, car les lieux favorisent une ambiance intime. »
La salle, qui comprend 40 places assises comportera aussi une table d'hôte avec 14 couverts, a été redécorée dans un style contemporain. Le ticket moyen tournera autour de 40 €.
pcecconello@neorestauration.com -

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.