Un premier trimestre décevant pour Léon de Bruxelles

La rédaction de Néorestauration
Après l'annonce de ses résultats trimestriels en baisse de 13,3 %, l'action du spécialiste des moules-frites a fondu de plus de 8 % aujourd'hui.
Le début d'année n'a guère été favorable à Léon de Bruxelles. En effet, selon un avis publié aujourd'hui dans le Bulletin des annonces légales obligatoires, le chiffre d'affaires des 33 restaurants filialisés est en chute de 13,3 % à 10,6 millions d'euros contre 12,2 millions d'euros réalisés un an plus tôt sur la même période. Quant au volume d'affaires engrangé sous la marque Léon de Bruxelles (37 restaurants dont 4 franchisés), il a atteint 12,5 millions d'euros, en baisse de 12,8 % par rapport à 2001. A surface comparable, ce recul correspond à une diminution de 10 % du CA. Ces résultats décevants ont fait chuter le titre de 8,24 % qui cotait aujourd'hui 0,78 euro. Vendredi à la clôture, il avait déjà perdu 4,49 % à 0,85 euro.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles