Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Un passeport pour servir le vin chez Center Parcs

ISABEL SOUBELET
Un passeport pour servir le vin chez  Center Parcs

Olivier Feutry

© Photos DR

Présent depuis 2007 chez Center Parcs, France Boissons a mis en place, en partenariat avec son client, une formation de service au vin. Elle se décline sur les trois sites français existants à ce jour.


«Pour nous, le meilleur marketing est une bouteille vide. Nous ne voulons pas de reproches sur nos vins », souligne Jean-Louis Callier, directeur national Vins chez France Boissons. Pour y parvenir, Center Parcs et France Boissons ont travaillé en étroite collaboration sur le service du vin. « Le groupe a cherché à mettre en place une distribution centralisée. Nous avons opté depuis 2007 pour un distributeur unique, avec lequel nous avons établi un partenariat. Le but était d'uniformiser le niveau de l'offre ainsi que les cartes des boissons », explique Olivier Feutry, manager des opérations chez Center Parcs, au Domaine des Bois-Francs (Eure), premier site installé en France en 1988.

Center Parcs, créé en 1968 aux Pays-Bas, est connu pour son hébergement en cottages proche de la nature. Aujourd'hui, 17 domaines existent, aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et en France. Afin d'élargir le parc français - qui compte trois sites actuellement -, deux projets d'ouverture sont prévus en 2010. Tous les sites, qui favorisent le développement à pied ou à vélo, disposent d'un dispositif de services aux clients (boutiques, supermarchés, activités...), où la restauration occupe une place importante.

SAVOIR PARLER DU VIN, DONNER ENVIE DE LE PARTAGER

Au Domaine des Bois-Francs, parc de 310 hectares de forêt qui bénéficie de 15 hectares de plans d'eau, 850 cottages accueillent 4 000 à 4 500 clients. Ces derniers disposent de huit lieux de restauration, en plus de la possibilité de cuisiner dans leur logement ou de se faire livrer des plats à partager par un système de room-service. Une offre large qui propose différentes formules : le buffet à volonté, la cuisine italienne avec pizzas et pâtes, la crêperie, le grill et la restauration rapide.

C'est pour la majorité de ces sites que la formation sur les vins a été établie. Discussions, suggestions, adhésion au projet... France Boissons a mis en place un programme adapté aux besoins du personnel de Center Parcs, afin de l'aider à mieux vendre le vin aux clients. À la clé, la création d'un mémento du stagiaire, qui est remis aux participants à la fin de chacune des formations.

En s'appuyant sur le savoir-faire de Capital Vin, organisme de formation professionnelle spécialisé dans le développement du chiffre d'affaires des vins de ses clients (restaurateurs, négociants, distributeurs...), 250 serveurs en France ont bénéficié de la journée de formation. Elle avait pour thème « La connaissance des vins de la gamme et les accords mets et vins ». Premier objectif : apprendre au serveur à satisfaire le client et à lui vendre du vin. Sans oublier que le vin est avant tout un produit de plaisir dont il faut savoir parler pour donner envie de le partager. « Le contenu de la journée comprenait quatre axes : la maîtrise du savoir-faire technique, la maîtrise du savoir-être, la situation géographique des vins sélectionnés et les accords mets-vins », précise Jean-Louis Callier. Informations claires, messages simples, détermination des profils des vins (léger et fruité, gourmand et souple, puissant et épicé), précisions sur les températures de service, tout a été présenté de manière pédagogique, dynamique et illustrée avec, au cours de la formation, la dégustation des vins de la gamme et ses commentaires.

BOOSTER LES VENTES ET FÉDÉRER LE PERSONNEL

En général, Center Parcs fait appel en grande majorité à un personnel local qui dispose de compétences dans les métiers de service, mais qui manque d'expérience et de formation dans le domaine de la restauration. Cette formation est donc « un plus » pour aborder l'univers du vin et pour booster les ventes sur un site de loisirs. À la suite de cette formation, le groupe a mis en place des challenges de ventes avec des cadeaux à gagner pour les serveurs. Une façon de fédérer le personnel et de vérifier la pertinence et l'efficacité du stage suivi. Souvent très solennel, l'univers du vin doit pouvoir être abordé de manière pragmatique. Pour bien vendre ce produit, il faut avant tout maîtriser quelques fondamentaux qu'il est toujours utile de rappeler.

« L'objectif de cette formation est d'apporter davantage de professionnalisme dans notre service du vin aux consommateurs. »

Olivier Feutry, manager des opérations Center Parcs, Domaine des Bois-Francs (27)

LES ENJEUX

Les attentes du restaurateur Mieux vendre le vin Apporter les connaissances nécessaires à son personnel souvent peu, voire pas formé dans ce domaine Améliorer le service du vin en donnant les conseils nécessaires aux consommateurs Mutualiser la politique en déclinant la formation auprès des salariés concernés sur chacun des sites Les résultats pour le fournisseur 90 000 cols de vins vendus en 2009 par France Boissons, dont 50% en AOC, 35% en vins de pays et 15% en vins de table Trois animations de soutien aux ventes réalisées en 2009 : les rosés de l'été, la mise en avant des vins bio avec la gamme Biobon, les primeurs Une fidélisation des produits sélectionnés dans la gamme proposée

Les conseils pour mieux vendre son vin

Proposer le vin au client dès l'apéritif Conseiller le consommateur en fonction du plat Donner les éléments de connaissance qui justifient le vin choisi Apporter le vin dès que la commande a été effectuée Veiller à servir le vin à la bonne température Surveiller la consommation et proposer le renouvellement si nécessaire

70

SERVEURS ONT SUIVI LA FORMATION D'UNE DURÉE D'UNE JOURNÉE SUR LE SITE BASÉ EN NORMANDIE 10 PERSONNES MAXIMUM PAR SESSION 250 PERSONNES FORMÉES POUR LES TROIS SITES FRANÇAIS

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

[TABLE RONDE] La nécessaire prise en compte des biodéchets

Dossier

[TABLE RONDE] La nécessaire prise en compte des biodéchets

Pour trier et valoriser les déchets, des solutions se mettent en place, des filières se développent. Mieux vaut traiter ce problème aujourd'hui... Car dès le 1er janvier 2016, le seuil sera réduit[…]

13/11/2015 | Les solutionsDébat
Unilever Food Solutions Le gaspillage en question

Unilever Food Solutions Le gaspillage en question

La chaîne du froid dans l'urgence écologique

La chaîne du froid dans l'urgence écologique

Tartiner sans effort

Tartiner sans effort

Plus d'articles