Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Un nouveau logo pour les réfrigérateurs

Encarna Bravo
Un nouveau décret est paru au Journal Officiel le 10 avril dernier. Il oblige les fabricants de réfrigérateurs à poser un logo lisible, signalant la zone la plus froide par un dispositif de contrôle. Objectif: le respect de la chaîne du froid.
Un nouveau décret paru au Journal Officiel donne aux utilisateurs les moyens de mieux conserver leurs aliments. Le réfrigérateur doit désormais obligatoirement comporter un logo "lisible, visible et indélibile" signalant la zone la plus froide, dont la température doit être comprise entre 0°C et +4°C. Par ailleurs, la température de cette partie doit être indiquée par un dispositif de contrôle et doit pouvoir se régler. Cette mesure est destinée à respecter la chaîne du froid de certains produits réfrigérés. En effet, une rupture intervient dès +4°C. Par conséquent, un produit sain enregistrant une baisse de température ambiante, peut devenir dangereux et provoquer une intoxication alimentaire. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Les fournisseurs du hors-domicile réagissent à l’annonce de la réouverture des salles

Les fournisseurs du hors-domicile réagissent à l’annonce de la réouverture des salles

  Suite aux annonces d’Edouard Philippe, et notamment la réouverture au public des salles en zone verte dès le ce 2 juin, seules les terrasses pouvant être utilisées en Île-de-France, le Geco Food[…]

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Plus d'articles