Un mois de mars en souffrance pour les professionnels

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un mois de mars en souffrance pour les professionnels

Un RevPAR* en baisse malgré des prix maintenus à la hausse, les hôteliers ont souffert en mars 2019. Image de marque écornée par les manifestations Gilets jaunes ? Paris passe dans le négatif mais n'est pas la seule à souffrir en mars et tous les segments sont impactés. Mars est habituellement un mois de rebond pour l'hôtellerie française qui profite également d'un calendrier évènementiel favorable. 2019 rompt avec cette tendance.

59,1€ HT de RevPAR donc en mars 2019 pour les hôteliers français avec un TO en baisse de -1, 8 points (67,2%) et des prix moyens maintenus à +1,6%, 91,3€ HT. Ce sont les segments d'entrée et de haut de gamme qui sont les plus impactés avec -2,3 points d'occupation et un RevPAR à -0,9%, soutenu par des prix maintenus à la hausse +2,7% pour le super économique. Sur le haut de gamme et luxe, baisse de 2,9 points de TO (67,2%), prix maintenus à +2,8% (200 € HT) pour un RevPAR à -1,5% (134,5 €HT) plus forte baisse par segment.

Au year to date, la tendance reste positive sur les trois premiers mois de l'année : + 2,4% de RevPAR en super économique, + 2,2% en économique, +0,9% en moyen de gamme et +0,2% en haut de gamme et luxe soit une progression globale de +1,2% (53,70€ HT). Le mois d'avril permettra peut-être de redonner des couleurs aux hôteliers français.

L’UMIH, 1ère organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration s’allie avec OK_destination, leader des études sur le secteur hôtelier, et mettent en place un Observatoire mensuel des performances hôtelières en France, se basant sur le traitement statistique des parts de marché de plus de 3 500 hôtels.

Tous les mois, UMIH et OK_destination publient les résultats de l’activité hôtelière (Taux d’occupation, Prix moyen HT et RevPar HT) par types d’établissements et par zone géographique : France, Grandes Zones (Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest, Ile-de-France) et départements. L’observatoire permettra également de comparer les résultats avec ceux de l’année N-1 et d’anticiper les tendances de réservation à venir.

Cet observatoire basé sur des données fiables et représentatives (3 500 hôtels) donnera une information juste et précise de la situation de l’hôtellerie française. Il permettra de comparer département par département, mois par mois, et année par année, l’évolution d’un secteur économique majeur pour l’économie française

Télécharger Observatoire UMIH_OK_destination mars 2019

*RevPAR est l’acronyme de « Revenue Per Available Room », soit le revenu par chambre disponible. Le terme de disponible signifie alors qu’une chambre est disponible pour la clientèle sur la période étudiée (le plus souvent l’année) et non qu’elle est vacante à un moment donné. Malgré certaines limites, le RevPAR est en général considéré comme « l’indicateur de performance roi » de l’activité hôtelière et de ses performances commerciales. Dans un environnement où les prix sont de plus en plus variables et dynamiques, il est justement considéré comme un indicateur plus performant et plus signifiant que le taux d’occupation.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Évalué à 35,6 milliards d'euros en 2020, le chiffre d'affaires de la restauration a subi une baisse vertigineuse en seulement quelques mois (-38 % par rapport à 2019). Le secteur a vu chuter la fréquentation de ses établissements de 35...

Olivier Béguier Président d’Eurochef jusqu’en 2025

Olivier Béguier Président d’Eurochef jusqu’en 2025

Plus d’une centaine de restaurants associés au Refugee Food Festival

Plus d’une centaine de restaurants associés au Refugee Food Festival

France Boissons lance la première Journée des Terrasses, le 18 mai prochain

France Boissons lance la première Journée des Terrasses, le 18 mai prochain

Plus d'articles