Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Un message publicitaire d'un goût douteux

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

, ,

La profession se mobilise à l'encontre du spot publicitaire de la société Daunat, qui met en scène un restaurateur ignorant les règles élémentaires d'hygiène.
Depuis le début du mois de mai, l'entreprise de sandwicheries Daunat, installée à Guingamp, diffuse sur les chaînes hertziennes un spot publicitaire que les restaurateurs considèrent comme dégradant pour l'image de leur profession. Ce film, afin de souligner les qualités des produits Daunat, raconte les mésaventures d'un automobiliste qui s'arrête sur le bord de la route pour déguster un sandwich et porte son regard sur un restaurateur, qui se comporte au mépris des règles d'hygiène en vigueur dans le secteur.
Afin de défendre les intérêts des professionnels, l'association « Hôtellerie et Liberté», qui regroupe la CPIH (1), la Fagiht (2), le Synhorcat (3) et l'UMIH (4), a déposé une requête devant le tribunal de grande instance de Paris afin de faire interdire la diffusion de ce spot et d'obtenir le versement de dommages-intérêts en réparation du préjudice subi. L'ensemble de ces organisations professionnelles considère, en effet, que le message véhiculé par ce film publicitaire, délibérément trivial et grossier, donne une vision méprisante et inacceptable du métier de restaurateur.
Les professionnels ne sont pas les seuls à s'émouvoir car de nombreux clients ont aussi manifesté leur indignation à travers des lettres et des messages de soutien.
Il est vrai que depuis de nombreuses années, les restaurateurs français ont mis en oeuvre dans leurs établissements des procédures visant à respecter les règles d'hygiène et de sécurité et qu'ils sont, à cet égard, étroitement contrôlés, tant par les services vétérinaires que par la DGCCRF (5). La publicité, initiée par la société Daunat, leur apparaît donc particulièrement malvenue et insultante. Contactés par Néorestauration, les dirigeants de cette dernière n'ont pas souhaité s'exprimer. Les magistrats devraient, quant à eux, trancher ce litige le 2 juillet prochain.
pcecconello@neorestauration.com

(1) CPIH : Confédération des professionnels indépendants de l'hôtellerie. (2) Faghit : Fédération autonome générale de l'industrie hôtelière. (3) Synhorcat : Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs. (4) UMIH : Union des métiers de l'industrie hôtelière.
(5) DGCCRF : Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles