Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Un marchE atone

Patricia Cecconello

Sujets relatifs :

Un marchE atone

© ILLUSTRATION : BRUNO MALLART

- Conjoncture économique morose, effritement de la clientèle touristique : les groupes de restauration traditionnelle des marchés européens sont victimes d'une stagnation ou d'une érosion de leur volume d'activité. - Si la contraction de la demande est générale, elle connaît des amplitudes diverses selon les pays, touchant plus sévèrement l'Allemagne et la France. La fragilisation de la situation financière des opérateurs a eu pour corollaire de nombreuses opérations de cession et de restructuration. - La restauration rapide demeure la locomotive de la croissance pour l'ensemble de la restauration commerciale. Toutefois, une légère reprise d'activité semble s'amorcer depuis le dernier trimestre de 2003.

En 2003, les groupes européens de restauration ont été handicapés, comme l'an dernier, par le ralentissement de la consommation, dû à un contexte économique morose, ainsi qu'à l'évasion d'une partie de la clientèle touristique liée au déclenchement de la guerre irakienne et à la parité défavorable euro/dollar. Les 100 premiers opérateurs de la restauration commerciale affichent un volume d'affaires global de 44 268 ME, en hausse de 5,6 % par[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Une dynamique précaire

Une dynamique précaire

Après une année 2006 qui a redonné de l'appétit au secteur et le moral aux Français, 2007 a démarré en force pour finir en demi-teinte. Une série d'événements exogènes à la restauration a terni ce qui aurait pu être une année record. Et 2008[…]

01/05/2008 |
Une croissance frag ile

Une croissance frag ile

Bonne santé dans un climat difficile

Bonne santé dans un climat difficile

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Plus d'articles