Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Un dynamisme issu de segments novateurs

u Marie Luginsland (à Manheim)

Sujets relatifs :

Un dynamisme issu de segments novateurs

À l'hôpital d'Esslingen, près de Stuttgart, le Cafe Ambiente, géré par Schubert, accueille les visiteurs.

© Photos : DR

Les SRC allemandes n'ont pas attendu les signes de reprise de l'économie nationale, ni l'euphorie soulevée par l'organisation de la Coupe du monde de football, pour afficher leur enthousiasme. L'optimisme, amorcé en 2004 par une hausse moyenne de 7 % de leurs chiffres d'affaires, s'est poursuivi au cours de l'année dernière avec une croissance d'activité comparable. La restauration collective est toujours le secteur de restauration le plus dynamique outre-Rhin. Certes, les marchés traditionnels, dont les activités proviennent d'externalisation (hôpitaux et entreprises) ou dépendent de l'évolution démographique (maisons de retraite), demeurent des vecteurs de croissance. Mais c'est l'explosion de nouveaux segments qui est l'élément le plus révélateur du dynamisme des SRC allemandes.

La restauration scolaire, qui a émergé lors du récent passage de 10 000 écoles à temps complet, s'établit, mais plus lentement que prévu. Sodexho, qui s'est positionné dès le départ sur ce créneau grâce à son savoir-faire, a enregistré une forte croissance (+ 40 %) sur ce segment. Mais ce marché, très éclaté (l'éducation relève de la compétence des Länder), suscite aussi la création d'entités régionales comme VSG, filiale du groupe énergétique Vattenfall, Bistro Catering, Taunus Menü.

Sur le marché de la santé, les SRC doivent contourner la compétitivité farouche et anticiper la saturation inévitable qui se profile. Si 22 % du marché est concédé, le taux de saturation est estimé à 30 voire 40 %. C'est pourquoi de nombreuses entreprises (Compass, Sodexho, Abbakus-Ahr Service...) choisissent de se lancer dans la création de résidences hospitalières, seules ou en coentreprise avec des gestionnaires de cliniques.

L'événementiel, un potentiel

Déjà mis en condition par la restauration des 300 000 pèlerins des Journées mondiales de la jeunesse à l'été 2005, les principaux acteurs du marché (Aramark, Compass, Sodexho) attendent le coup d'envoi de la Coupe du monde. Plus que jamais, Aramark se positionne sur le créneau de l'événementiel : « Les manifestations sportives constituent notre coeur de cible et nous souhaitons[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Une croissance frag ile

Une croissance frag ile

En 2007, la restauration européenne a poursuivi sur sa lancée de 2006 avec de belles performances dans la plupart des pays, dont la France et l'Allemagne. Mais la dégradation de l'environnement macroéconomique, au second semestre, a assombri[…]

01/05/2008 |
Bonne santé dans un climat difficile

Bonne santé dans un climat difficile

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Plus d'articles