Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Un convive adepte du nomadisme

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un convive adepte du nomadisme

© Philippe Castano

Les frontières entre restaurations commerciale et collective s'estompent de plus en plus. L'arrivée de la restauration rapide en collectivité a marqué le début d'une nouvelle ère. 

Un mouvement incontournable avec le rajeunissement de la clientèle, et qui a fait son apparition avec l'évolution des tendances de consommation et des habitudes alimentaires. Après l'introduction de la vente à emporter et de la distribution automatique il y a quelques années, l'heure est aux food trucks et à l'arrivée des enseignes, comme Mezzo di Pasta ou Columbus Café, dans les restaurants collectifs.

 

Elior, par exemple, s'est penchée depuis plus de dix ans sur l'approche sociologique de ses clients. Cette lecture des profils a conduit le groupe à signer un partenariat avec Daily Monop' pour avoir des produits sains de marque à emporter. Sur le campus SFR, qui compte 9 000 collaborateurs, sont implantés, aux côtés de deux selfs, des enseignes de restauration commerciale (Bert's, Exki...) , des concepts marques en propre. Les convives accèdent ainsi aux tendances de la restauration urbaine sur leur lieu de travail.

 

Mais leurs exigences ne s'arrêtent pas là. Les convives sont devenus adeptes du nomadisme, appréciant la street food, notamment parce qu'ils consacrent de moins en moins de temps à leur déjeuner - soit vingt-deux minutes contre une heure et trente-cinq minutes il y a quinze ans -, ce qui leur permet d'être mobiles. Cela étant, ils veulent être servis rapidement et consommer des plats savoureux à déguster sur le pouce. Il font attention à leur santé et recherchent une alimentation non conventionnelle, mais saine et équilibrée. Parmi les multiples revendications, les plus prisées sont la qualité et la montée en gamme de l'offre. Pour y répondre, la restauration collective fait parfois appel à des chefs étoilés. Objectif : donner un nouvel élan à la cuisine des chefs. Eurest accueille notamment le multi-étoilé Yannick Alléno depuis sept ans. Elior investit aussi ce créneau en proposant, sur certains sites, une offre sucrée signée la Pâtisserie des Rêves, dont bénéficieront tous les jeudis les convives de la Tour Carpe Diem, dans le quartier de La Défense. Les amateurs de salé se font plaisir avec un plat de l'enseigne Bocco, concocté par des chefs étoilés.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Le Café 52 s’engage pour une cuisine saine et responsable

Le Café 52 s’engage pour une cuisine saine et responsable

Un renouveau « healthy & engagé » pour la rentrée ! Le chef Maxime Raab et son équipe s’engagent pour le bien être autour d’une cuisine responsable. Il présente sa nouvelle carte[…]

Sapristi, le "bistrot de famille" soigné et branché

Sapristi, le "bistrot de famille" soigné et branché

Homer Lobster inaugure sa 2e adresse parisienne

Homer Lobster inaugure sa 2e adresse parisienne

 Nicolas Paciello, nouveau Chef Pâtissier de  L’Hôtel Barrière  Le Fouquet’s Paris

Nicolas Paciello, nouveau Chef Pâtissier de L’Hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris

Plus d'articles