UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

ENCARNA BRAVO
 UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

L’UMIH et l’UPSE, Union des Professionnels Solidaires de l’Evénementiel, ont signé un protocole de partenariat et acte un rapprochement pour représenter et défendre leurs intérêts communs.

L’UMIH est la principale organisation professionnelle du secteur des cafetiers, hôteliers, restaurateurs, discothécaires/monde de la nuit (CHRD), elle représente et défend les professionnels CHRD. Active sur tout le territoire national grâce à ses 112 syndicats départementaux et ses 3 000 élus et collaborateurs, le maillage permet une représentation, une défense au plus proche du terrain.

De son côté, l’UPSE a pour but de représenter les prestataires de l’évènementiel privé (secteur du mariage principalement), d’entreprises, des associations et des collectivités sur le territoire national. Aujourd’hui en France, ce secteur comprend plus de 55 000 TPE, PME, micro-entreprises réalisant collectivement plus de 3 milliards d'euros de chiffre d’affaires annuel.

Ce rapprochement arrive aujourd’hui pour plusieurs raisons :

- Le contexte économique et politique avec la loi sur la représentativité qui contraint les syndicats professionnels à se regrouper et la réforme de la formation professionnelle.

- Le contexte de crise « covid19 » que nous vivons depuis mars 2020 et qui a mis en lumière l’interdépendance de nos 2 secteurs d’activités.

Ce protocole de partenariat engage, notamment, l’UMIH et l'UPSE à mener des actions communes dans les intérêts des métiers qu’elles défendent auprès des pouvoirs publics mais également à encourager des mises en relation entre nos professionnels pour des évènements que ce soit dans nos établissements ou dans le réseau UMIH dans les départements.

« L’évènementiel privé et d’affaires représentent pour l’ensemble des territoires français 40% de leur chiffre d’affaires qu’ils soient hôteliers, restaurateurs, traiteurs ou du monde de la nuit. Cette crise a mis en lumière ce lien économique très fort et c’est donc tout à fait logique d’unir nos actions dans l’intérêt de nos professionnels. » Roland Héguy, président confédéral de l’UMIH

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles