TVA réduite : André Daguin rencontrera le Président Sarkozy le 19 juillet

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

André Daguin, président de l'Union des métiers des industries de l'hôtellerie (Umih), sera reçu jeudi 19 juillet à 16h00 par le Président  de la République Nicolas Sarkozy pour discuter notamment "des modalités et du calendrier" de la mise en place de la TVA à taux réduit. Mesure "promise lors de notre congrès de Marseille en décembre 2006" souligne le président de l'Umih, qui s'est dit jeudi 5 juillet "fort contrarié" par la perspective pour la France de n'obtenir le droit d'appliquer une TVA réduite dans la restauration qu'en 2010 au mieux" (lire Neorestauration.com du 6 juillet) . Il insiste notamment sur le fait que "La profession de la restauration attend l'application d'un taux réduit de la TVA à 5,5% "le plus rapidement possible, avant 2008".

Faisant allusion à la rupture prônée par le président Sarkozy, il a ajouté "la rupture, c'est aussi de tenir ses engagements". Par ailleurs, dans un communiqué, l'Umih "réitère sa demande de rétablissement de l'égalité fiscale entre toutes les formes de restauration, et donc un taux de TVA réduit pour la restauration".
L'Umih assure que la TVA à taux réduit "aura pour effet la création d'emplois, une baisse de certains prix, une relance des investissements et une hausse des salaires" et qu'elle aura "des répercussions positives sur l'ensemble de l'économie française".
"Les professionnels ont toujours tenu leurs engagements", assure l'Umih en donnant pour "preuve" qu'ils ont créé "20 000 emplois en 2006" avec les "primes à l'emploi transitoires". "Le secteur est celui qui a le plus embauché, le plus augmenté ses salaires (Smic à 1 500 euros) et le plus diminué le temps de travail", insiste le syndicat patronal, rappelant que l'hôtellerie-restauration est encore en "pénurie de 60 000 emplois".

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles