Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

TVA, la dernière ligne droite

DE PAUL FEDÈLE RÉDACTEUR EN CHEF

Sujets relatifs :

, ,
TVA, la dernière ligne droite

DE PAUL FEDÈLE

©

Marathon et course d'obstacles à la fois, la TVA réduite n'en est plus qu'à quelques encablures de la ligne d'arrivée. Il faut bien avouer qu'après sept ans d'illusions et de désillusions, bon nombre de professionnels s'étaient essoufflés en route. Et dire qu'il y a encore quatre mois, une baisse de la TVA sur la restauration, qui plus est à 5,5%, prêtait à sourire... Mais reconnaissons tout de même que la perspicacité de nos syndicats professionnels et la détermination du chef de l'État ont eu raison du sujet. La promesse de Jacques Chirac, reprise et soutenue par Nicolas Sarkozy, est enfin en passe d'être tenue. Du moins sur le principe. Plus d'obstacles européens - les dernières formalités devraient être réglées dans les prochaines semaines.

Reste les conditions posées par le gouvernement français.Ce sera du donnant-donnant. En échange de ces quatorze points de TVA rendus aux restaurateurs, il attend des contreparties fortes, « du concret visible et vérifiable ».

Rappelons cependant que le différentiel, important en apparence, n'est plus que de neuf points si l'on pondère en tenant compte de la TVA sur les alcools à 19,6% (environ 30% de l'addition). L'écart se resserre encore « aides Sarkozy » déduites. La marge de manoeuvre n'est donc pas aussi grande qu'on veut bien le laisser croire.

Les représentants de chaque frange de la restauration ont un mois, d'ici aux états généraux de la restauration, et plus d'une quinzaine de réunions sur les prix, l'emploi et l'investissement, pour apporter des solutions. Il leur faut convaincre les pouvoirs publics comme l'opinion à travers des signaux visibles, avant de persuader leurs propres troupes, que le retour sur investissement sera payant. Et pas seulement quand l'activité repartira. Aurait-on finalement ouvert la boîte de Pandore comme le prétendent certains ? Réponse fin avril. Du sprint final et de l'engagement d'une profession unie sur la question dépendra en tout cas le taux retenu par Bercy.

Espérons ensuite qu'une fois obtenue cette TVA à 5,5% tant convoitée et des engagements pris, la profession dans toute sa diversité jouera vraiment le jeu. Car dans le cas contraire, a prévenu Bercy, un relèvement sera toujours possible et il concernerait cette fois-ci tout le monde.

D?ICI AUX ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA RESTAURATION, LA PROFESSION DISPOSE D?UN MOIS POUR PROPOSER DES CONTREPARTIES ET CONVAINCRE.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

Avec un coup d’envoi ce dimanche 28 novembre, le Salon EXP’HÔTEL présidé par le Chef Philippe Etchebest,  constituera un temps fort pour la grande famille CHR, pour y retrouver ses pairs, mutualiser les[…]

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

Plus d'articles