TVA : l'Umih redescend dans la rue

La rédaction de Néorestauration

L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie promet une opération spectaculaire, lundi 19 janvier, en fin de matinée, à la veille de la réunion d'Ecofin. André Daguin, son président, assure néanmoins qu'il veut éviter tout débordement. Acceptons-en l'augure!

Parmi les scénarios fortement envisagés (non confirmés mercredi 14 janvier), un rassemblement devant l'ambassade de l'Allemagne. L'Umih devrait confirmer le ou (les) lieux de ces rassemblements et délégations en fin de semaine.

André Daguin n'en continue pas moins de discuter avec le gouvernement. Francis Mer devrait ainsi le recevoir vendredi 16 janvier, en compagnie de Jacques Borel, président du Club TVA. Ce même Francis Mer aura eu la veille un entretien avec son homologue allemand, Hans Eichel. On sait ce dernier inflexible. Cèdera-t-il à l'argument (fourni par Jacques Borel) dont usera peut-être son collègue français, à savoir que les restaurateurs allemands se sont engagés à mettre en sourdine leurs revendications de baisse de TVA, au moins jusqu'en 2006, le temps de tirer les conclusions de l'expérience française de taux réduit (si celle-ci entre en vigueur!) ?

A quelques jours de ce conseil Ecofin, l'optimisme était la chose la moins partagée au sein de la profession et même du gouvernement. Personne ne croit à une amorce d'accord entre les Quinze dès le 20 janvier prochain. Et contrairement à ce qui avait été annoncé, le sujet n'était pas inscrit officiellement à l'ordre du jour de la réunion. Ce que s'efforçaient d'obtenir Jean-Pierre Raffarin et son homologue belge, Guy Verhofstadt. On attendra surtout du 20 janvier une inflexion de la position allemande, et un premier progrès dans les négociations, laissant espérer un accord d'ici le 1 er mai prochain...

jfvuillerme@neorestauration.com