Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

TVA et amendement Siré animent la première journée du congrès de la RHD

Florent Beurdeley

Sujets relatifs :

TVA et amendement Siré animent la première journée du congrès de la RHD

© Laetitia Duarte

Riche en échanges et en débats, la première journée du congrès RHD a été l’occasion pour les 170 professionnels réunis au pavillon d’Armenonville de faire le point et de dresser les lignes directrices de 2012.

Avec 170 participants sur deux jours, le congrès de la RHD organisé par Néorestauration, qui se déroulait les 30 novembre et 1 décembre au Pavillon d’Armenonville (75), a connu cette année un succès sans précédent. La première journée, consacrée à la restauration commerciale,  a permis d’échanger autour des grands enjeux de 2012. Après une allocution d’ouverture sous forme d’interview vidéo du secrétaire d’état aux PME, tourisme et commerce Frédéric Lefebvre, lors de laquelle il a réitéré son souhait d’avoir « une hôtellerie-restauration qui investit », Christine Tartanson, directrice de la division Foodservice, NPD Group, dressait un état des lieux de la restauration hors domicile. Selon NPD, pour la première fois, le snacking connaît un recul. François Blouin, dirigeant fondateur de Food Service Vision, a évoqué par la suite les stratégies à mettre en œuvre face à l’effet ciseaux provoqué par l’augmentation du coût des matières premières conjuguée à la baisse du pouvoir d’achat et à l’effet TVA.
Une table ronde réunissant quatre directeurs généraux de chaînes ( Laurent Caraux, El Rancho, Philippe Labbé, Courtepaille, Michel Morin, Léon de Bruxelles, et Jean-François Sautereau, Buffalo-Grill) a mis en lumière les difficultés de la restauration assise. Sans langue de bois, 2012 se dessine comme une année de transition pour ce segment de la restauration. L’amendement Siré ainsi que la TVA ont été également au cœur des débats. « Je crains que cette mesure discrédite l’agro-alimentaire français », martelait Jean-François Sautereau. Les syndicats étaient également invités, lors d’une table ronde réunissant Didier Chenet, président du Synhorcat, Roland Heguy, président de l’Umih, et Hubert Vilmer, président du SNARR. Cette rencontre a mis en lumière les inquiétudes de la profession quant aux modalités d’application du taux de TVA à 7%, mais aussi ses divergences sur l’amendement Siré.
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

Rendre le commerce physique aussi simple et rapide que le digital. C’est avec cette idée en tête que Christine de Wendel (ex COO de Mano Mano), Victor Lugger et Tigrane Seydoux, les fondateurs de Big Mamma, viennent[…]

 Embauche des saisonniers d’été : la clarification du Gouvernement

Embauche des saisonniers d’été : la clarification du Gouvernement

Le Cordon Bleu Paris et l’Université Paris Dauphine-PSL s’associent sur un MBA

Le Cordon Bleu Paris et l’Université Paris Dauphine-PSL s’associent sur un MBA

 UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

Plus d'articles