Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Trophée national Identité culinaire Sogeres 2006

La rédaction de Néorestauration
Le trophée culinaire de Sogeres a réuni le vendredi 24 novembre les meilleurs chefs des régions pour sa finale nationale. Cette 7e édition reflétait sa nouvelle restauration, totalement revisitée avec Alain Ducasse Formation.
« Nous avons une obsession : la mise en valeur du produit ! » : en commentant et en remettant les prix du Trophée national Identité culinaire Sogeres 2006, Jean-Paul Fontan, président du directoire, a insisté sur le travail « colossal » auquel se sont attelées les équipes pour valoriser leur travail culinaire. Des progrès dus notamment au partenariat entretenu avec le chef Alain Ducasse dans le cadre de la formation à l'Identité culinaire. Un chef consultant - Christophe Clarigo - est ainsi intégré à Sogeres.
Réuni le 24 novembre, les 11 binômes finalistes devaient réaliser un menu complet (entrée, plat, dessert) pour 10 personnes en exactement 2h30 et avec un budget imparti. Ils étaient départagés par un jury composés de chefs (co-présidé par Christophe Clarigo, directeur identité culinaire chez Alain Ducasse Formation, Michel Bruneau, chef de La Mère Poulard au Mont-Saint-Michel et Philippe Etchebest, Meilleur Ouvrier de France, chef du Relais & Châteaux L'hostellerie de Plaisance à Saint-Émilion) ainsi que de clients Sogeres.

S'appuyant sur la transversalité de l'Identité culinaire, ce 1er Trophée Identité culinaire Sogeres mettait en compétition des chefs de tous les secteurs dans le même exercice. L'Identité culinaire Sogeres a en effet été déclinée dans tous les secteurs : entreprise, scolaire et santé, en l'adaptant au cas par cas. Les recettes primées seront par ailleurs intégrées au carnet Identité culinaire Sogeres.

Le binôme vainqueur est formé par Johann Grisot et Sandrine Berthod de la Résidence Adef à la Ferté Gaucher (77) - secteur santé. Le 2e prix a quant à lui été remporté par Alain Waelde et Marc Schoenfeld du restaurant Bouygues Telecom à Illkirch (67) - secteur entreprise. Enfin le 3e prix revient à Patrick Vautier et Catherine Delacour du restaurant Sanofi Pasteur au Val de Reuil (27) - secteur entreprise.

Tous les finalistes se sont vus généreusement récompensés, en présence de nombreux invités, sur la scène du Lido, une des concessions gérées par l'une des filiales du groupe de restauration Sogeres, L'Affiche, qui vient par ailleurs de remporter la concession de la Tour Eiffel.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Dans un secteur des voyages et du tourisme en pleine croissance (3,9% de croissance au niveau mondial en 2018), le Cordon Bleu Paris lance, en partenariat avec l'Université Paris Dauphine-PSL, un MBA in International Hospitality and[…]

  Quid de l’avenir des vins ?

Quid de l’avenir des vins ?

 HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Plus d'articles