informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Trois nouveaux associés « à la carte » de Gimm

Publié le

|

Trois nouveaux associés « à la carte » de Gimm

© Gimm traiteur et associés

Dans le cadre de son développement, Gimm accueille à sa table trois nouveaux associés, aux côtés du fondateur et Président de la société, Gérard Calvet. Gérard Baylé, entrepreneur épicurien, Philippe Braun et Jérémy Morin, deux chefs aux parcours étoilés, partagent la volonté de Gimm de continuer à déployer l’innovation et l’audace qui animent le traiteur toulousain depuis sa création en 1989.

Si l’on connaît Gérard Baylé, à la tête du Conseil d’Administration de Tridem Pharma dont il est le fondateur, on connaît peut-être moins son épicurisme et son amour pour la gastronomie. Cette passion l’a emmené à partager le projet de Jérémy Morin quand, en 2015, ce dernier ouvre son restaurant l’Aparté à Montrabé. Aujourd’hui, Gérard Baylé investit à titre personnel et devient actionnaire de GIMM. « Au-delà de l’amitié qui me lie à Gérard Calvet, j’ai toujours été séduit par sa créativité et sa capacité à étonner dans un métier très normé. Son projet d’entreprise conjuguant son savoir-faire à celui de chefs reconnus m’a convaincu et c’est avec plaisir que j’ai décidé de participer à cette aventure savoureuse » indique Gérard Baylé.

Philippe Braun et Jérémy Morin, deux chefs aux parcours gastronomiques, vont désormais travailler avec Jean-Luc Blanc, chef de Gimm, pour imaginer de nouvelles créations culinaires. Ils viendront régulièrement au laboratoire de Saint-Jean, pour initier de nouvelles recettes et réfléchir avec les équipes à l’évolution des gammes de produits.

Grand voyageur avide de tendances, Philippe Braun a ouvert son propre établissement en 2012 « Chez Fifi », rue Croix-Baragnon à Toulouse. Régulièrement sollicité à l’ouverture des Ateliers de Joël Robuchon dont il est un des consultants partout dans le monde. Philippe Braun a passé, en effet, 20 ans au sein du Groupe, d’abord chef au restaurant « Les Célébrités» de l’hôtel Nikko à Mexico puis comme chef deux étoiles au restaurant « Le Laurent » sur les Champs Elysées et a commencé l’aventure, en 2002, des Ateliers de Joël Robuchon.

« Avoir pu voyager aux côtés de Joël Robuchon pendant toutes ces années m’a permis de découvrir de nouveaux styles de cuisine et de défricher les tendances. En m’associant à Gimm, je continuerai à proposer dans mon restaurant la cuisine familiale que j’aime tant et à rapporter d’autres pays les nouveaux goûts et modes de consommation que j’aurai détectés pour offrir aux clients des buffets traiteur toujours plus innovants » souligne Philippe Braun.

Jérémy Morin, aujourd’hui chef une étoile du restaurant « L’Aparté », a d’abord fait ses armes à Paris, au « Scribe » auprès du chef trois étoiles, Yannick Alleno, dont il deviendra premier sous-chef au « Meurice » pendant 3 ans, avant d’arriver à Toulouse au Métropolitan, où, à tout juste 30 ans, il décroche une étoile au guide Michelin.

 

Philippe Braun et moi-même signerons également des soirées. C’est une sollicitation que les clients nous font en général directement, mais traiteur est un métier, différent de celui de cuisinier. Chez Gimm j’ai découvert des équipes rôdées à la logistique, au décor, ... C’est pourquoi, j’ai accepté avec plaisir de m’associer à Gimm, avec qui j’avais déjà travaillé en co-partenariat sur des projets communs. C’est une référence de qualité en matière de traiteur toulousain et son projet de nous mettre en tant que chefs cuisiniers au coeur du processus de création est juste enthousiasmant.

 

Les ambitions de Gimm

« Avec ces associés, je voulais un nouveau souffle pour Gimm, lui donner les moyens de ses ambitions, poursuivre l’innovation et la création qui ont toujours donné à la société sa singularité. Avec les prochaines nouvelles gammes et les soirées signées des chefs, Gimm ambitionne de retrouver la dynamique qui a fait sa notoriété et d’accélérer son développement sur la base d’une croissance annuelle à deux chiffres dans les 5 prochaines années. Le fait d’associer des chefs de cuisine au capital d’un traiteur est, je crois, une première en France et je pense que cela va vraiment dans le sens des attentes des clients qui ne souhaitent qu’une chose : qu’on les surprenne ! » confirme Gérard Calvet.

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus