Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Trafic alimentaire à la cuisine centrale de Marseille

La rédaction de Néorestauration
Depuis quelques mois, voire plusieurs années, des tonnes de denrées alimentaires étaient détournées des hôpitaux Marseillais. Les policiers viennent de mettre fin au trafic.

Selon nos confrères de La Provence, c'est un véritable scandale qui se déroulait à la cuisine centrale de Marseille (autogérée). Les policiers viennent de mettre fin à un gigantesque trafic alimentaire qui durait depuis quelques mois, voire quelques années. Ce seraient en effet des centaines de repas et des tonnes de denrées brutes destinées à l'Assistance Publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM) qui auraient été sorties des hôpitaux par des camionnettes frigorifiques et acheminées, on ne sait où.
On évoque près de 18 % des commandes détournées et près de 25 % sur la Timone.  Et il s'agirait d'un véritable détournement organisé. A son arrivée en mars dernier, le nouveau directeur de l'AP-HM Guy Vallet, avait bien constaté « un trou » dans la comptabilité et avait fait surveiller les allers et venues autour des magasins. Le procureur avait même été saisi en mai dernier et une plainte déposée pour vol aggravé et l'inspection générale des affaires sanitaires avait bien pointé du doigt que l'AP-HM apparaissait comme l'un des hôpitaux les plus chers de France avec des « coûts logistiques » faramineux.
A ce stade de l'enquête de nombreuses questions restent encore sans réponse, notamment à qui étaient destinées ces marchandises détournées : particuliers, restaurateurs ou commerces ? 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Les décisions de justice se suivent, et commencent à se ressembler. Le 21 janvier 2021, le Tribunal de Commerce de Paris a une nouvelle fois contraint Axa à prendre en charge les pertes d’exploitation liées[…]

Alexandre Mazzia, au sommet

Alexandre Mazzia, au sommet

Rappel de 5 produits à marque Ducros contenant des graines de sésame en raison de niveau d’oxyde d’éthylène non conforme

Rappel de 5 produits à marque Ducros contenant des graines de sésame en raison de niveau d’oxyde d’éthylène non conforme

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Plus d'articles