TPE : 40% des patrons vont bientôt passer la main

La rédaction de Néorestauration
64,2% des dirigeants de TPE sondés estiment que leur entreprise est facilement ou assez facilement transmissible. Les patrons du secteur CHR (18,5%) figurent parmi les plus optimistes sur ce point.
C'est le principal enseignement d'une nouvelle enquête de la FCGA sur la manière dont les dirigeants de petites structures préparent la transmission de leurs entreprises. Une étude exclusive qui intervient au moment même où la question de la reprise des TPE en instance de cession devient une véritable préoccupation nationale. 
Faute de repreneurs, chaque année, des milliers de petites entreprises ferment leurs portes. En effet, selon l'INSEE, dans les 10 à 15 prochaines années, plus de 550 000 entrepreneurs atteindront l'âge de la retraite et devront par conséquent trouver un successeur. Le nombre des entreprises à reprendre va donc s'accroître rapidement. La plupart d'entre elles sont des petites structures artisanales ou des commerces de proximité.
Pour la première fois, les dirigeants de TPE évoquent de manière détaillée leurs projets de cession.
D'ici un à trois ans
40% des entrepreneurs interrogés envisagent de passer la main prochainement. Parmi eux, 48,5% pensent réaliser l'opération d'ici un à trois ans. Un peu moins d'un dirigeant sur cinq (19,7%) se préparent à transmettre le flambeau dans quatre à six ans. 12,7% dans sept à neuf ans et 17,35% prévoient à un horizon supérieur à neuf ans. 
Plus de deux tiers des entrepreneurs (63,5%) ont prévu de céder leur exploitation à un tiers. Tandis que 17,3% remettront les clés de la boutique à un membre de leur famille et 13,5% à l'un de leurs salariés. 
64,2% des dirigeants de TPE sondés estiment que leur entreprise est facilement ou assez facilement transmissible. Les artisans du bâtiment (22,6%) et les patrons du secteur CHR (18,5%) sont les plus optimistes sur ce point. 
31,5% des entrepreneurs individuels jugent, à l'inverse, leur exploitation difficilement transmissible voire carrément intransmissible. Un pessimisme essentiellement partagé par les professionnels du commerce de détail alimentaire (17,1%) et ceux du secteur de l'équipement de la maison (9,1%). 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD