Toques et Calots 2002 : un cru difficile

La rédaction de Néorestauration
Le salon professionnel biennal des métiers de bouches, CHR et Collectivités, Toques et Calots a fermé ses portes sur un bilan mitigé.

Moins 20 % de visiteurs ! La quatrième édition du salon nordiste Toques et Calots qui se tenait du 29 septembre au 2 octobre, à Lille Grand Palais, a subi de plein fouet le ralentissement économique et les difficultés de fin d'année traversées par la profession. Seulement 5500 visiteurs ont en effet répondu à l'appel. 
Les temps forts de cette manifestation résidaient dans plusieurs grands concours. Le Trophée des Tables Gourmandes a été remporté par Nicolas d'Haese de l'ITMA de Tournai. Le Concours du Meilleur Cuisinier des Collectivités Autogérées, Finale du Gargantua Nord. Picardie a couronné Michel Vilain de la Mairie de Lille. La sélection régionale au concours national des MAF (Meilleurs apprentis de France) a distingué Jonathan Vandenbussche, apprenti chez Michel Delhaye à Watten. Le concours régional de pain floral a récompensé Dominique Marie Delecroix, boulangère à Wattrelos pour le département du Nord et Maryse Mocquant de Vis en Artois pour le Pas de Calais.
Parmi les matériels primés
, dans le secteur restauration commerciale et collective, le lave-vaisselle professionnel GS315 de Winterhalter a remporté le premier prix, la cellule de cuisson universelle B500 de Deregnaucourt a eu le deuxième prix alors que les vêtements professionnels Calgary/Denver de Bragard ont obtenu le troisième .