Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Thierry Marx, Cuisinier de l'année 2006

Jean-Charles Schamberger
Le guide GaultMillau paraît ce jeudi 17 novembre avec une nouvelle catégorie, les « Icônes de la cuisine française », ainsi qu'une distinction « Jeunes talents ».
Dans son édition 2006, en vente dès ce jeudi 17 novembre, le guide GaultMillau sélectionne, commente et note 5 000 hôtels et restaurants de France. « Des adresses visitées  et notées par une équipe d'enquêteurs anonymes, qui ont payé leur note », précisent les Editions GaultMillau SA. L'optimisme est de rigueur quant à l'avenir de la cuisine française. Ainsi, à propos de la restauration (3 500 établissements recensés), le guide souligne l'explosion des nouvelles formules « où les trentenaires montrent de quoi ils sont capables ».
Valeurs sûres, découvertes (60) et coups de cœur (70) : le guide remplit son contrat et l'enrichit cette année avec une nouvelle catégorie : les « Icônes de la cuisine française ». Des maisons, expliquent les responsables, qui, depuis plusieurs décennies, font partie du patrimoine de la cuisine française, qu'elles défendent avec passion, tout en s'inscrivant dans la modernité lorsqu'il s'agit d'accueil et d'équipement. «Des maisons auxquelles les clients demandent justement de résister à toutes les révolutions culinaires du moment, des maisons pour lesquelles aujourd'hui une note ne veut forcément plus rien dire, elles sont hors catégorie ». Sept établissements composent cette catégorie : l'Auberge de l'Ill à Illhauesern (68), Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d'Or (69), Alain Chapel à Mionnay (69), La Tour d'Argent (Paris 5e), Alain Senderens, Lasserre et Laurent (Paris 8e).

Découvreurs de talents depuis toujours, GaultMillau a décidé de mettre ceux-ci en avant cette année en créant une distinction Jeunes talents GaultMillau. 23 jeunes talents, soit un par région (24 en réalité, car deux chefs dans l'établissement de Languedoc-Roussillon !) sont récompensés. « Ceux-ci ont moins de 32 ans et un vrai potentiel. Installés depuis peu, ils se sont lancés dans l'aventure avec beaucoup de courage, de passion et de talent », justifie le guide.

La présentation à la presse de ce GaultMillau 2006 s'est déroulée ce mardi à Paris, à l'Hôtel Meurice, au cours d'un déjeuner orchestré par Yannick Alleno dont la note progresse (17 sur 20). Etaient notamment présents plusieurs chefs promus dans cette nouvelle édition, dont voici une partie du palmarès :

Cuisinier de l'année : Thierry Marx, chef et directeur du Château Cordeillan-Bages à Pauillac (33).
Etablissement de l'année : Jean-Paul Jeunet à Arbois (39)
Grands de demain : Boris Campanella, Château de Candie à Chambéry-le-Vieux (73), Valère Diochet , Le Pont aux Chats à Strasbourg (67), Lionel Giraud, la Table Saint-Crescent à Narbonne (11), Christophe Roure, Le Neuvième Art à Saint-Just-Saint-Rambert (42), Francis Salvador, La Table du Lancaster à Paris (8e) et Davy Tissot, Les Terrasses de Lyon à Lyon (69).
Sommelier de l'année : Richard Bernard, Le Saint-James à Bouliac (33)
Directeur de salle de l'année : Eric Mancio, Restaurant Guy Savoy à Paris (17e).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Dans un secteur des voyages et du tourisme en pleine croissance (3,9% de croissance au niveau mondial en 2018), le Cordon Bleu Paris lance, en partenariat avec l'Université Paris Dauphine-PSL, un MBA in International Hospitality and[…]

  Quid de l’avenir des vins ?

Quid de l’avenir des vins ?

 HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Plus d'articles