Tasty Cloud offre son service Click&collect durant le confinement

YANNICK NODIN
Tasty Cloud offre son service Click&collect durant le confinement

Alors que nous approchons de la première semaine de reconfinement, de nombreux établissements ne disposent pas d’outils de Click&collect, incontournable pour capter les commandes en ligne en vente à emporter. Spécialiste, entre autres, des menus digitaux, Tasty Cloud met gratuitement à disposition des professionnels sa solution de Click&collect, pour faire face au confinement des prochaines semaines. Pour créer son Click&collect en « 5 minutes chrono », les exploitants créent d’abord leur espace personnel, puis leur menu en ligne : catégories (entrées, plats, desserts, boissons…), design de la page (couleurs, logo du restaurant), paramètres de suivi client (mail de validation & notification), horaires et services (par jour et en fonction des types de commandes). Le Click&collect créé, les restaurateurs peuvent désormais l’ajouter partout ou l’établissement est présent en ligne, sur son site web, mais aussi sa page Facebook, Instagram ou Google My Business. Et l’annoncer à leur communauté.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Zenchef lève 50 M€ auprès de PSG Equity pour renforcer ses positions en Europe

Zenchef lève 50 M€ auprès de PSG Equity pour renforcer ses positions en Europe

Alors qu’elle s’apprête à sortir son app grand public, la scale-up bénéficie d’un investissement de 50 M€ de PSG Equity. Il va lui permettre d’enrichir son offre de solutions digitales et d’accélérer sa croissance en...

20/09/2022 | AppliLa restauration
Yoobic rachète la plateforme Heystan

Yoobic rachète la plateforme Heystan

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Vers une régulation des dark stores et des dark kitchen ?

Vers une régulation des dark stores et des dark kitchen ?

Plus d'articles