Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Tabac : les patrons de petits établissements sont inquiets

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

, ,
Alors que la profession attend le décret qui doit paraître courant novembre concernant l'interdiction totale de fumer, et applicable dans les CHRD à compter du 1er janvier 2008, un récent sondage montre que les patrons de petits établissements sont inquie
Réalisé par l'Ifop et le cabinet Fiducial du 9 au 23 octobre auprès d'un échantillon représentatif de 502 dirigeants de TPE (de 0 à 19 salariés) du secteur des CHR, un récent sondage met en avant les inquiétudes des patrons de ces établissements de petite taille. Aussi bien en terme de fréquentation que de rentabilité. En effet, 41 % déclarent que l'interdiction de fumer dans les lieux publics entraînera une « forte baisse », et 20 % une « légère baisse » de fréquentation alors que 34 % estiment qu'elle n'aura « aucune incidence ». Par ailleurs, sur le plan de la rentabilité, les réponses sont également assez inquiétantes. 30 % s'attendent à une « forte baisse », 21 % à une « légère baisse », 11 % craignent « la disparition de leur établissement », et 34 % ne prévoient « aucune conséquence ». Seuls 5 % s'attendent à une augmentation de la fréquentation de leur établissement et 4 % à une hausse de la rentabilité.

Au-delà, de ces chiffres, on peut noter les récentes déclarations du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, interrogé sur cette question depuis Rieutort-de-Randon en Lozère. « Je suis favorable à l'interdiction de fumer dans les lieux publics afin de préserver le fumeur passif, pour autant, interdire de fumer là où l'on vend du tabac, c'est curieux », a-t-il précisé. Il a par ailleurs ajouté : « ... Je suis pour la généralisation (de l'interdiction de fumer) mais je suis contre les règles rigides qui s'appliqueraient partout sur le territoire de la République... Je suis pour qu'on trouve des adaptations géographiques ». Rappelons que le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a quant à lui rappelé le caractère général de l'application du texte, sans dérogation. Réponse courant novembre lors de la parution du décret. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Molitor propose une formule Click&Collect et des paniers picnic

Molitor propose une formule Click&Collect et des paniers picnic

Après plus de 2 mois de fermeture, Molitor est heureux d’accueillir à nouveau ses hôtes depuis vendredi 12 juin. En plus de la réouverture de l’hôtel, du room service et du roof top, Molitor propose[…]

Le SDI se félicite que le dialogue engagé avec Bercy au nom des TPE porte ses fruits

Le SDI se félicite que le dialogue engagé avec Bercy au nom des TPE porte ses fruits

 Lancement d’un baromètre post-COVID sur la santé des TPE

Lancement d’un baromètre post-COVID sur la santé des TPE

"Vivent les Restos" la plateforme pour aider les 200 000 restaurateurs

"Vivent les Restos" la plateforme pour aider les 200 000 restaurateurs

Plus d'articles