STEF-TFE améliore son résultat au premier semestre 2010

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Dans un environnement économique en voie de stabilisation, le groupe STEF-TFE, spécialisé dans la logistique du froid, enregistre une croissance de 2,5% de son chiffre d’affaires. Elle concerne tous les métiers du groupe, et permet, en complément des actions d’ajustement des moyens, d’améliorer les résultats.La performance du réseau de Transport en France s’est améliorée grâce à une action commerciale soutenue, à la constatation en année pleine du résultat des mesures de réorganisation et d’abaissement du point mort initiées en 2009 et à l’intégration réussie du réseau Tradimar dans le réseau TFE.
L’activité logistique, moins sensible à la conjoncture, enregistre un bon premier semestre tiré par la hausse des volumes de la grande distribution qui permet de compenser la baisse des volumes de produits surgelés entreposés. Par ailleurs, le groupe a poursuivi l’adaptation de ses moyens en arrêtant l’exploitation d’entrepôts obsolètes, dont trois d’entre eux ont été cédés courant du premier semestre 2010.
Les activités européennes présentent un bilan satisfaisant avec une progression des marges dans tous les pays, y compris en Italie, où la mise en place du système d’exploitation informatique du groupe au deuxième semestre devrait accélérer le retour à l’équilibre de la filiale Cavalieri. Le groupe a poursuivi l’intégration de sa filiale suisse, SGF, et détenait à fin juillet 98,3% du capital.
Avant le début de la saison estivale, La Méridionale est à l’équilibre sur le semestre, malgré un renforcement de la concurrence. Les premières tendances de résultats pour le mois de juillet sont également bonnes, en dépit du renchérissement du coût des combustibles.
Le résultat financier (-6,0 M€ contre -7,8 M€ au premier semestre 2009) s’améliore à nouveau, principalement du fait d’une baisse des taux d’intérêts, la dette du groupe restant majoritairement à taux variable.
Au total, après impôts, le résultat net part du groupe passe de 6,3 M€ à 11,5 M€.

Nous vous recommandons

Anvol part en guerre contre la révision des normes d'étiquetage des volailles françaises en Europe

Anvol part en guerre contre la révision des normes d'étiquetage des volailles françaises en Europe

Dans le cadre de la révision actuelle des normes de commercialisation, la Commission européenne prévoit de changer les règles concernant l’étiquetage des modes d’élevage des volailles.L’interprofession française regroupant les...

26/01/2023 |
Traiteur de Paris acquiert un nouveau savoir-faire avec le feuilletage

Traiteur de Paris acquiert un nouveau savoir-faire avec le feuilletage

Nespresso Professionnel lance une nouvelle référence pour la gastronomie et renouvelle ses engagements environnementaux

Nespresso Professionnel lance une nouvelle référence pour la gastronomie et renouvelle ses engagements environnementaux

Zenchef s’associe à l’entreprise néerlandaise Formitable pour créer un leader européen de la restaurant tech

Zenchef s’associe à l’entreprise néerlandaise Formitable pour créer un leader européen de la restaurant tech

Plus d'articles