Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Steacking : viande et whisky en harmonie

Florent Beurdeley

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Steacking : viande et whisky en harmonie

Qui a dit que seul le vin pouvait décemment accompagner la viande ? Chez Steacking, on mise sur le whisky, en proposant, sur trois étages, un véritable lieu de vie, allant du restaurant jusqu’au bar à whisky (120 références), et son magnifique fumoir, où, cette fois, ce ne sont pas les viandes qui se reposent. En cuisine, le four Josper à charbon monte allègrement à 400 degrés pour saisir les plus belles pièces. A la carte, Black Angus, Simmenthal, Bœuf de Galice maturé 28 jours et même… du bœuf de Kobé, pourvu que les approvisionnements suivent. « Au bout d’un an activité, nous avons dépassé nos objectifs », se réjouit Arthur Girard, chef, gérant et associé. Le succès de  Steacking vient confirmer l’engouement pour les steacks-house haut de gamme, phénomène désormais bien installé dans le paysage du CHR.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

La Pataterie regarde de nouveau de l’avant

La Pataterie regarde de nouveau de l’avant

La Pataterie va mieux, et le fait savoir. Après plusieurs exercices compliqués, marqués à la fois par la consolidation de son réseau et une fréquentation en berne, l’enseigne annonce une inversion[…]

Fuxia à l’assaut des linéaires de la grande distribution

Fuxia à l’assaut des linéaires de la grande distribution

Au Bureau met le cap sur l’Irlande

Au Bureau met le cap sur l’Irlande

Alan Geeam ouvre Qasti

Alan Geeam ouvre Qasti

Plus d'articles