Staub racheté par le coutelier allemand Zwilling

La rédaction de Néorestauration
Le fabricant alsacien de marmites et cocottes en fonte émaillée va passer sous pavillon allemand. En effet, le coutelier Zwilling, spécialisé dans les ustensiles de cuisine en inox, est en passe d'en prendre le contrôle.

Approché par de nombreux opérateurs des arts de la table, c'est finalement dans les bras de Zwilling, filiale du groupe allemand Werhahn, que le fabricant Staub est tombé. Zwilling affiche aujourd'hui un CA de 270 M€ et produit des couteaux, des couverts de table ainsi qu'une gamme da batterie et d'ustensiles de cuisine.

Opération finalisée en mai
L'opération devrait être finalisée courant mai pour un montant qui est resté confidentiel. Le groupe alsacien a en revanche reçu des garanties que les 430 salariés seraient repris. Il compte 3 sites de production en France, une filiale de marketing et distribution aux Etats-Unis et une société commune au Japon. « Avec ce mariage, Zwilling complète sa gamme en l'étendant aux produits en fonte émaillée. Et Staub poursuivra son développement grâce aux réseaux de Zwilling qui a la maîtrise total de sa distribution mondiale et compte quelques 500 magasins en propre », a précisé Francis Staub, président fondateur de Staub.

En 2007, Staub a affiché  un CA de 44 M€ et réalisé environ 50 % de son activité à l'étranger, notamment eu Europe, aux Etats-Unis et au Japon.


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Tatin aux pommes revisitée par Traiteur de Paris avec cette tartelette artisanale, travaillée à la main dans la pure tradition pâtissière française. Avec cette nouvelle recette, le fabricant de pâtisseries surgelées premium offre une...

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

Hari&Co double la mise sur les simili-carnés

Hari&Co double la mise sur les simili-carnés

Plus d'articles