Staffmatch, l’agence d’intérim au format startup

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Staffmatch, l’agence d’intérim au format startup

© Au Bon Accueil (Paris)

Près de 1000 emplois en équivalent temps-plein, pour plus de 3000 contrats signés. Depuis sa création, en janvier 2015, Staffmatch, « agence d’intérim digitale », s’est rapidement fait une place auprès des CHR.  « Au démarrage, nous tablions sur un chiffre d’affaires d’1,8 million d’euros fin 2016, mais nous avons finalement conclu l’exercice à plus du double », explique son co-fondateur, Vincent Rech. La recette du succès : avoir su tirer parti des services numériques, avec des offres de missions, des validations de relevés d’heures et des signatures de contrats de mise à disposition en ligne ; et de ne pas être pour autant sorti des fondamentaux d’une agence « traditionnelle », ses entretiens physiques comme ses garanties financières et réglementaires. « Ce que l’on vend, c’est aussi du droit du travail. Nous ne fonctionnons pas du tout sur un modèle à la Uber. » Une nuance appréciée semble-t-il des chaînes, qui assurent 50% de l’activité de la startup, dont la base de données de 5 000 candidats devrait s’élargir avec l’ouverture imminente d’un bureau à Lille.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Snapshift élargit ses horizons en devenant Combo

Snapshift élargit ses horizons en devenant Combo

L’éditeur du logiciel de gestion de planning pour les restaurateurs ambitionne d’offrir une solution RH globale. Rebaptisé Combo, il vise 8 secteurs d’activité en France et a posé un premier jalon au-delà des Pyrénées.Six ans...

09/11/2022 | La profession
Yoobic rachète la plateforme Heystan

Yoobic rachète la plateforme Heystan

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

 Areas recrute pour la restauration au Center Parcs Le Bois aux Daims (86)

Areas recrute pour la restauration au Center Parcs Le Bois aux Daims (86)

Plus d'articles