Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

SORTIE DE CRISE À L'HORIZON 2004 ?

Marie Luginsland (à Mannheim)

Sujets relatifs :

SORTIE DE CRISE À L'HORIZON 2004 ?

Ikea caracole en tête de la restauration de grands magasins qui, en 2003, affiche une activité globale en hausse.

© PHOTO DR

Dans une Allemagne sous l'emprise du discount, le prix constitue l'instrument marketing majeur, ce qui pénalise la restauration traditionnelle. Toutefois, la reprise d'activité enregistrée par certains groupes de restauration commerciale semble amorcer une sortie de tunnel. La restauration des grands magasins, habituellement à la traîne, affiche, en effet, une activité en hausse de 3,9 % avec, comme locomotives, Ikea, dont le CA progresse de 16,27 %, à 100 ME, et Karstadt qui enregistre une hausse de son volume d'affaires de 12,76 %, à 253,6 ME. Ce dernier tire, en outre, le meilleur profit sa co-entreprise avec Starbucks qui a déjà ouvert 30 coffee-shops outre-Rhin.

La restauration à table le plus touchée

C'est la restauration à table qui paie le plus lourd tribut au ralentissement de la consommation, avec une baisse de 6,7 % de son volume d'affaires, confirmant l'analyse de l'Office fédéral des statistiques qui anticipait une régression de 6,8 % en 2003 pour la restauration allemande.

Autres grands perdants, les groupes de restauration classiques : - 26 % pour Mövenpick, - 13 % pour Wienerwald, - 5,6 % pour Kochlöffel. Même Whitbread GmbH, qui exploite Maredo et Costa Coffee, marque le pas, avec un volume d'affaires en chute de 2,7 %. En proie à des problèmes structurels, Wienerwald achève de mettre sur pied son plan de restructuration, tandis que Mövenpick a dû procéder à onze fermetures. Le premier Cindy's Dinner, concept évoquant l'Amérique des années 50, implanté en collaboration avec la société de restauration autoroutière Tank & Rast, parviendra-t-il à relancer l'opérateur suisse, en panne d'inspiration ?

Le catering ferroviaire et aérien traverse aussi une zone de turbulence. La Deutsche Bahn, qui cherche à rationaliser ses coûts, a cédé son département restauration en gares et sur autoroutes, Mitropa, à Compass, pour 40 ME. Et LSG Sky Chef[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Alors que les petites chaînes de restaurants échappent, pour le moment, à la crise, les pubs subissent de plein fouet les conséquences de l'interdiction de fumer dans les lieux publics. Les Anglais divorceraient-ils de leurs pubs ? Aussi[…]

01/05/2008 |
Un marché en proie à une crise structurelle

Un marché en proie à une crise structurelle

Une dynamique précaire

Une dynamique précaire

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Plus d'articles