Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Solidarités en cuisine pour le Refugee Food Festival

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Solidarités en cuisine pour le Refugee Food Festival

Du 16 au 24 juin prochain, 15 restaurants parisiens confient leurs cuisines à des chefs réfugiés en France, à l’occasion de la 3ème édition du Refugee Food Festival. Le temps d’un ou plusieurs services, la carte de ces restaurants va s’enrichir pour faire découvrir cuisines et cultures d’ailleurs. Grâce au pouvoir universel de la cuisine, ces repas « carte blanche » comme ceux concoctés à quatre mains contribueront à faire évoluer le regard sur les personnes réfugiées ainsi qu’à mobiliser les citoyens autour de la table, lieu de rencontres et d’échanges. Originaires de Tchétchénie, d’Ukraine, de Syrie, du Tchad, de Géorgie, d’Inde, du Sri Lanka et de Mauritanie, ces chefs réfugiés espèrent rassembler le plus grand nombre de parisiens pour partager avec eux un moment gourmand.

L’initiative citoyenne rassemble plus de 100 restaurants, dans 14 villes dans le monde, parmi lesquels l’Ami Jean, la table parisienne de Stéphane Jégo, parrain de l’ONG organisatrice du festival. A cette occasion, Stéphane Jégo ouvre un poste de formation dans ses cuisines, pour les futurs cuisiniers du restaurant solidaire La Résidence, à Ground Control, tremplin pour redonner confiance à ces chefs avant de s’installer à leur compte. Après la belle histoire de Mohamad El Khaldy, ancienne star de la télé syrienne aujourd’hui traiteur de renom notamment pour Kenzo et la Mairie de Paris, après le parcours remarquable de Nabil Attar, ingénieur de Syrie en reconversion qui vient d’ouvrir son restaurant Narenj à Orléans, c’est au tour de la jeune Géorgienne Magda Gegenava de passer par l’Ami Jean. Le mardi 19 juin, Stéphane Jégo et Magda Gegenava proposeront un déjeuner et un diner franco-géorgien à L’Ami Jean et cuisineront ensemble à la Résidence le dimanche 24 juin lors de la soirée de clôture du Festival à Ground Control.

Outre Magda Gegenava, ce sont d'autres chefs qui seront mis en avant : Tallafe revisitera des spécialités tchadiennes aux Pères Populaires, Fariza Faridova ouvrira le festival avec des plats tchéchènes aux Grands Voisins, tandis que le Refettorio Paris de Massimo Bottura ouvrira, pour la première fois, ses portes au grand public avec une cuisine d’inspiration syrienne par le chef Mohammad Elkhaldy.

 

Plus de détails sur les autres restaurants parisiens participant à l'opération:  http://www.refugeefoodfestival.com/portfolio/paris-2018/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Goût de France, c’est dans deux mois

Goût de France, c’est dans deux mois

La 6e édition de Goût de France se tiendra, cette année, jeudi 16 avril 2020. Cette année encore, un « dîner à la française » sera servi dans les ambassades et consulats de[…]

13/02/2020 | Gastronomie
Lancement de la campagne  “ma cantine sans nitrites”

Lancement de la campagne “ma cantine sans nitrites”

Grégory Marchand signe la nouvelle box de Sushi Shop

Grégory Marchand signe la nouvelle box de Sushi Shop

Comment la gastronomie italienne est-elle perçue et consommée en France ?

Sondage

Comment la gastronomie italienne est-elle perçue et consommée en France ?

Plus d'articles