Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Sogeres planche sur la nutrition et l'obésité

La rédaction de Néorestauration

Sogeres organisait à Paris, mardi 5 octobre, une rencontre-débat sur le thème de &laquo l’alimentation, source d’avenir de nos enfants ». Parmi les sujets abordés : l’obésité infantile.

Pour comprendre ce phénomène, qualifié de pandémie,  le professeur Marc Fantino a expliqué que l’homme se trouve aujourd’hui confronté à des conditions alimentaires jusqu’alors inédites, notamment en termes d’abondance et de diversité. « Il est nécessaire d’inventer de nouvelles actions collectives et individuelles qui devront porter sur la qualité nutritionnelle des aliments proposés ainsi que sur leurs aspects sensoriels, et surtout sur l’environnement et l’éducation ». Même si la cause n’est pas gagnée, le professeur Marc Fantino se montre résolument optimiste au vu des résultats concluants obtenus par des expériences menées en France (Fleurbaix-Laventie) ou à l’étranger (Finlande, Angleterre…). Et de conclure « Si le risque d’obésité est bien une réalité, ce n’est pas une fatalité ! »

En ce qui concerne le plaisir de manger au quotidien, Nathalie Politzer responsable de formation à l’Institut du goût a souligné « l’importance de la connaissance du mécanisme du plaisir a des applications capitales notamment en matière d’éducation au goût des enfants. En effet, les goûts et dégoûts dépendent du contexte de consommation et du vécu de l’individu et non pas exclusivement des caractéristiques sensorielles de l’aliment, cela signifie que l’on peut éduquer le plaisir alimentaire ». Par conséquent, la restauration scolaire a un rôle à jouer. Cela se traduit notamment par une étude menée au cours de l’année scolaire sur une année, conjointement entre Sogeres et Nathalie Politzer dans une école de la région parisienne. Objectifs : apprendre aux jeunes convives à aimer les aliments et élargir leur répertoire alimentaire.

Pour sa part, Florence Honoré, directeur développement collectivités locales Sogeres a insisté sur la lutte contre l’obésité engagée par la SRC et la nécessité d’éveiller la curiosité et de faire de l’enfant, l’acteur de son ressourcement au moment du repas. Pour ce faire, un concept (&laquo Mon restaurant &raquo) et des tables de la découverte ont été mis au point ainsi qu’un guide des sens destiné en particulier au personnel pour communiquer autour du repas auprès des enfants. L’idée étant que les employées du restaurant deviennent des ambassadrices du goût.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles