Sodexho Alliance : prévisions prudentes pour 2002

La rédaction de Néorestauration
Le groupe de restauration et de services table sur 3 % de croissance interne, avec un maintien de la marge d'exploitation, et un objectif de 210 millions d'euros de résultat net part du groupe.

Au-delà des chiffres-clefs de l'exercice 2000-2001 communiqués depuis l'automne, Pierre Bellon président du Conseil d'administration et PDG du groupe, a fourni des précisions actualisées sur les perspectives à court terme de Sodexho Alliance, lors de l'assemblée générale mixte, tenue le mardi 5 février au Palais des Congrés de Paris.

L'objectif de croissance interne pour l'exercice en cours est de 3 % (6 % pour la France), contre 7 % obtenu l'an dernier (chiffre non communiqué pour la France, crédité au total de 11%). Un taux faible et inhabituel, qu'il justifie par la crise économique apparue aux Etats-Unis fin 2000, puis en Europe en 2001. Elle entraîne d'importantes suppressions d'emplois, et dans la foulée, des pertes significatives de chiffres d'affaires dans le segment Entreprises et Administrations, qui représente encore 47 % du secteur Restauration et Services. Or, celui-ci pèse 97 % du CA du groupe (11,9 milliards d'euros en 2001), dont plus de 14 % proviennent désormais de services autres que la restauration.

Pierre Bellon parie sur un maintien de la marge d'exploitation. Elle a reculé de 0,2 point l'an dernier à 4,9 %, en raison explique-t-il du surenchérissement du coût des denrées et de l'intégration globale de Wood Dining Services et de Sogeres sur les deux derniers mois de l'exercice. Et il confirme son objectif de résultat net part du groupe de 210 millions d'euros, contre 138 pour l'exercice passé. Mais pour l'atteindre, souligne M. Bellon, il faudra en particulier continuer de "supprimer les frais de fonctionnement inutiles". Sur le moyen et long terme, Pierre Bellon maintient également son objectif d'une croissance moyenne annuelle de 15 à 20 % du bénéfice net par action.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles