Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Skrei 100% tracé

La rédaction de Néorestauration
« Le Skrei qui vous est servi aujourd'hui a été pêché jeudi 10 janvier entre 1h00 et 5h00 du matin par Harald Antonsen à bord du Solbris », pouvaient lire les convives sur leur menu. Le Skrei « un cabillaud pas comme les autres » était ainsi parfaitement tracé dans les assiettes des hôtes de l'Ambassade de Norvège, pour le déjeuner du 16 janvier. Idem pour la coquille Saint-Jacques d'ailleurs, pêchée par des plongeurs à Hitra (près de Trondheim). Une façon très concrète de montrer la traçabilité totale dont bénéficient les produits de la mer norvégiens et un argument sur lequel le Centre des produits de la mer de Norvège entend bien s'appuyer pour promouvoir des produits de qualité.

En effet, comme chaque année à cette saison, le Skrei arrive sur le marché. De janvier à mars, lors de la période du frai, le Skrei se dirige vers des zones très spécifiques (Lofoten). Des millions d'individus arrivent de la mer de Barents pour rejoindre les eaux de leur naissance. Au cours de leur périple dans le dédale des fjords, leur alimentation se modifie (capelans et  krill), développant alors une chair ferme, blanche et très fine.

Le Skrei s'avère un poisson qui se prête à une multitude de préparations culinaires, qu'il soit préparé juste avec un petit peu de beurre, une sauce simple ou dans des recettes plus sophistiquées (consulter le site du Centre des produits de la mer de Norvège). Par ailleurs, son foie, ses œufs et sa langue sont eux-mêmes considérés comme des mets très raffinés.

Dans le cadre d'une démarche qualité l'industrie de la pêche norvégienne a mis en place au début de la saison de pêche 2006 un label officiel permettant de garantir l'authenticité et la fraîcheur « premium » des Skrei de Norvège commercialisés en France et en Europe. Les critères, pour l'obtention de ce label, concernent à la fois l'apparence globale du poisson ainsi que l'ensemble des différentes étapes, depuis la pêche jusqu'à son expédition vers les lieux de distribution (poissonneries, GMS, RHD). Attribué par un organisme certificateur indépendant, mandaté par l'industrie de la pêche norvégienne, ce label apporte plusieurs garanties au consommateur final (un poisson dont la croissance est arrivée à terme, d'une apparence impeccable, avec une chaîne du froid parfaitement maîtrisée, un emballage optimisé pour le transport et doté d'une parfaite traçabilité). Seuls les fournisseurs préalablement enregistrés auprès du Norwegian Seafood export Council peuvent prétendre à ce label.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Arc lance So Urban, sa gamme de contenants en verre réutilisables et consignables

Arc lance So Urban, sa gamme de contenants en verre réutilisables et consignables

Dans une restauration qui ne peut actuellement que s’emporter ou se livrer, le choix des contenants est devenu central. Parce qu’il permet de se différencier, de travailler une cohérence avec l’assiette, mais[…]

Véronique Vuillod est nommée « Chief Human Ressources Officer » du groupe Coca-Cola European Partners

Véronique Vuillod est nommée « Chief Human Ressources Officer » du groupe Coca-Cola European Partners

Metro France arrête la commercialisation du bar sauvage de janvier à mars

Metro France arrête la commercialisation du bar sauvage de janvier à mars

Consommation responsable : le Français plus consommateur que citoyen

Consommation responsable : le Français plus consommateur que citoyen

Plus d'articles