Signature d'une convention collective pour les casinos

La rédaction de Néorestauration
Après de longues années de négociations,les organisations patronales des Casinos de France et des Casinos Modernes ont trouvé un terrain d'entente avec la CFDT pour ratifier une nouvelle convention collective.
A la suite de la dénonciation en 1994, par FO et la CFTC, des principaux articles régissant la convention collective s'appliquant au personnel des casinos, le secteur ne bénéficiait plus d'aucune disposition catégorielle. A l'issue de six années de négociations, les organisations patronales des Casinos de France et des Casinos Modernes ont abouti à un texte négocié avec la CFDT (Confédération française et démocratique du travail).
Ce nouveau texte ratifie plusieurs dispositions relatives à la durée du temps de travail, passant à 35 heures pour le personnel des jeux, et à 39 heures pour le personnel de la restauration (rémunéré sur la base de 43 heures). D'autres alinéas sont en outre consacrés aux congés pour événements familiaux, aux indemnités de licenciements, aux départs à la retraite et aux prestations maladies. Le 19 avril prochain, les partenaires devraient discuter un dernier point portant sur le montant des minima sociaux en fonction des catégories concernées : personnel de spectacle, de restauration ou affecté aux machines à sous.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles