Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Signature d'une charte entre la Chambre d'Agriculture du Loiret et Sogeres

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Signature d'une charte entre la Chambre d'Agriculture du Loiret et Sogeres

Dans le cadre de l’inauguration de la nouvelle légumerie de sa cuisine centrale, la Ville d’Orléans et la société de restauration collective Sogeres réaffirment leur soutien à l’agriculture du Loiret en signant une charte des bonnes pratiques des approvisionnements locaux avec la Chambre d’Agriculture du Loiret.

Lors du renouvellement du précédent marché autour de la restauration scolaire, la Ville d’Orléans a souhaité que le délégataire favorise les approvisionnements locaux tout en respectant la saisonnalité et ce, afin de réduire l’empreinte écologique des produits et de réduire les coûts. La Mairie d’Orléans et Sogeres se sont rapprochées de la Chambre d’Agriculture du Loiret, la structure locale compétente clé en matière d’offre alimentaire sur le territoire.


 

L’offre de Sogeres a été retenue en 2017 car elle incarnait la réponse la plus cohérente en matière de savoir-faire pour développer et structurer les filières locales de la production agricole mais aussi pour son savoir-faire solide en matière d’utilisation des produits bruts.

 

Ce 1er décembre 2018 marque également la fin des travaux de rénovation de la cuisine de la Ville d’Orléans avec :

 

o La création d’une légumerie qui permettra d’accroître la part de produits bruts et frais dans les repas et donc la part de produits issus du maraîchage du Loiret.

o La création d’un pôle administratif à l’étage permettant ainsi de libérer d’autres espaces et ainsi agrandir les espaces de stockage en amont et en aval nécessaires pour stocker les denrées destinées aux repas dans les collèges et le restaurant administratif du personnel.

o La rénovation générale des installations permettra sur le long terme de faire face avec aisance à un plus grand volume de production si nécessaire.

 

En marge de ces travaux de rénovation, Sogeres renforce aujourd’hui son ancrage local en signant un engagement d’envergure avec la Ville d’Orléans et la Chambre d’Agriculture du Loiret : la charte des bonnes pratiques des approvisionnements locaux.

 

La charte des bonnes pratiques des approvisionnements locaux vise à donner un cadre aux relations entre les partenaires. L’objectif est de soutenir et de développer l’agriculture territoriale, en valorisant les savoir-faire de la production agricole locale dans le Loiret et plus largement dans la région Centre Val de Loire, tout en servant la restauration collective via Sogeres. Cette charte s’inscrit dans le cadre du projet de loi issu des États Généraux de l’Alimentation (2017) et de la loi Egalim "pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous" (publication au JO du 1er novembre 2018). En instaurant un cadre à l’approvisionnement local dans la restauration collective, en circuit court, ce nouveau cadre législatif permet un rapprochement géographique entre producteurs agricoles, transformateurs et consommateurs.

 

Actuellement, 55 % des produits sont issus de l'agriculture loirétaine, le reste dans un rayon de 150 kilomètres. Cette proportion de produits issus des circuits courts devrait atteindre plus de 2/3 des produits dans les 10 prochaines années. Cette charte nouvelle signée fait ainsi écho à cet objectif affiché par la Ville d’Orléans. Grâce à cette charte, les partenaires entendent concrétiser et pérenniser leurs actions conjointes pour accroître durablement la part de produits locaux dans les menus de la cuisine centrale de la ville d’Orléans, ancrer l’agriculture sur les territoires et à améliorer la qualité de l’alimentation selon 4 grands axes d’engagements :

- Échange d’informations : les parties s’accordent pour échanger les informations nécessaires qui permettent de qualifier (critères d’achat) et quantifier (volumes, prix d’achat éventuellement) la demande pour toutes les familles de produits pouvant être fournies localement

- Bonnes pratiques d’achat : la planification, l’anticipation des commandes et le respect de la juste rémunération des fournisseurs locaux sont des axes fondateurs des circuits courts développés, gages d’une véritable structuration de ces filières.

- Formation : les parties s’entendent pour échanger avec transparence autour des exigences et contraintes liées à la restauration collective (obligations sanitaires, traçabilité, législation…), gages d’une collaboration transparente.

- Information/Communication : les partenaires s’engagent à mettre en place ensemble des actions de communication co-construites pour sensibiliser les convives, les producteurs ou tout autre client de la restauration de la Ville d’Orléans Forum des opportunités annuel).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

 Bonduelle et Elior testent le premier robot à salade en restauration collective

Bonduelle et Elior testent le premier robot à salade en restauration collective

 Bonduelle et Elior s’associent pour tester le premier robot à salade, nommé Cabaletta, à destination des salariés dans les restaurants d’entreprise. Composée à partir[…]

 Dupont Restauration s’offre une nouvelle cuisine centrale à Bailleul

Dupont Restauration s’offre une nouvelle cuisine centrale à Bailleul

Handicap : mobilisation de Compass Group France

Handicap : mobilisation de Compass Group France

 Repas végétariens: Siresco en avance...

Repas végétariens: Siresco en avance...

Plus d'articles