Servair annonce l'acquisition d'Abidjan Catering

La rédaction de Néorestauration
Servair vient d'annoncer l'acquisition d'Abidjan Catering. Disposant d'une surface de production de 4 000m2, cette unité a une capacité de 3 500 à 4 000 plateaux-repas par jour et emploie 188 personnes.

Cette ouverture s'inscrit dans la stratégie de développement international de Servair qui souhaite renforcer sa position de leader sur le continent africain en privilégiant les associations avec des acteurs locaux ayant une bonne connaissance de leur marché et de leurs codes.

Abidjan Catering proposera une gamme complète de services aux passagers avec des prestations de restauration et de nettoyage des avions pour une dizaine de clients parmi les plus grandes compagnies aériennes européennes, africaines et moyen-orientales. L'unité apportera également son savoir-faire au service du restaurant de l'aéroport et gérera les salons VIP.


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Quels sont les objectifs de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon ?Le premier objectif est de travailler pour l'intérêt général. Elle n'a pas de but lucratif, le financement de nos actions étant assuré...

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

Sondage

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Plus d'articles