Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Semestriels: Quick améliore son résultat d'exploitation

La rédaction de Néorestauration
Si le volume d'affaires a fléchi de 0,5 %, en revanche le résultat d'exploitation est en progression, à 5 M €.

Les indicateurs financiers de Quick reprennent des couleurs à l'image de son résultat d'exploitation qui est passé de 0,2 million d'euros au premier semestre 2001, à 5 millions en 2002. Une croissance à attribuer, selon la direction, à la cession des restaurants en Hongrie ainsi qu'à l'amélioration du résultat d'exploitation en Belgique et en France.
La cure d'austérité commence donc à porter ses fruits même si le chiffre d'affaires est en repli de 0,5 % en passant de 331,5 à 329,9 millions d'euros (- 1 % à périmètre comparable) et que le résultat net demeure déficitaire de 3,5 millions d'euros. Comme elle l'avait annoncé à l'automne 2001, l'enseigne belge de fast-food n'a ouvert qu'un seul restaurant (Ile de la Réunion en franchise totale) et elle a poursuivi son programme de fermetures des sites non rentables (11 pendant cette période). En France, les ventes de l'enseigne, à périmètre constant, ont reculé de 1,7 % par rapport aux chiffres de juin 2001. Un résultat à attribuer, selon Quick, au climat économique morose du second trimestre et à la baisse générale de la restauration commerciale.
En ce qui concerne ses perspectives pour les douze mois à venir, Quick devrait poursuivre son plan de redressement et de rationalisation. 24 restaurants sur les 35 prévus devraient fermer en 2002-2003. La réduction des coûts opérationnels et des investissements d'expansion va aussi se poursuivre. Pour ce qui est de la croissance, le spécialiste du hamburger procèdera à des ouvertures sélectives en France et en Belgique (9 restent à effectuer sur les 10 prévues).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Parution du « Manifeste pour une démocratie alimentaire »

Parution du « Manifeste pour une démocratie alimentaire »

Patrice Bessac, Maire de Montreuil est l’auteur du manifeste pour une démocratie alimentaire, l’ouvrage est préfacé par Jose Graziano da Silva, Directeur général de l’Organisation des Nations[…]

Stéphane Klein, grand témoin de l'édition Cantina 2020

Stéphane Klein, grand témoin de l'édition Cantina 2020

Alan Geeam ouvre Qasti

Alan Geeam ouvre Qasti

Goût de France, c’est dans deux mois

Goût de France, c’est dans deux mois

Plus d'articles