Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Semestriels: excellentes performances de Léon de Bruxelles

Paul Fedele
+ 53,8 % de hausse du résultat opérationnel, + 42,8 % de progression du bénéfice net, + 20,7 % de hausse du CA et un point gagné d'EBTDA. Les résultats du premier semestre 2006 sont au mieux pour le roi des moules-frites. Avec une rentabilité fortement ac
Michel Morin, le président du directoire de Léon de Bruxelles peut se montrer satisfait. Le groupe qu'il dirige va bien. Même très bien, avec de belles performances sur les six premiers de l'année. Les 38 restaurants Léon et les 5 Bodegon Colonial (acquis en mars 2006 et transformés en cours d'année en Léon), ont réalisé un volume d'affaires de 34,4 M€, en croissance de 20,7 % (+ 9,4 % à périmètre constant), un bénéfice net de 1 M€ (+ 42,8 %), et un résultat opérationnel de 2 M€ (+ 53,8 %). Alors que l'EBITDA (résultat opérationnel + dotations aux amortissements) a gagné 1 point à 9,9 % du CA passant à 3,5 M€. La croissance est solide, et même « supérieure au marché avec une rentabilité fortement accrue », s'est félicité Jean-Louis Detry, président du conseil de surveillance.
Comme ses concurrentes, la chaîne a souffert en juin des effets de la Coupe du monde de football, qui selon Michel Morin lui a coûté 1 % de CA par rapport au prévisionnel. En revanche, la croissance du ticket moyen (+ 4 %) et du nombre de couverts (+ 5,1 %) est notoire. Et le président du directoire de souligner une progression due certes à la hausse des prix (+ 2,2 %) mais surtout à l'évolution positive du mix-produits. Une croissance des ventes qui est directement le fruit de l'école de formation Léon de Bruxelles récemment lancée.
Si le groupe a budgété une croissance pour le second semestre, il l'a prévue aux alentours de 7 % avec un chiffre d'affaires entre 73 et 75 M€ et un résultat opérationnel en progression d'environ 10 %. Après la transformation des ex-Bodegon en Léon et l'ouverture de Villeparisis prévue au dernier trimestre, la chaîne comptera fin 2006, 44 établissements à ses couleurs, soit sept de plus qu'en 2005. 2 unités supplémentaires sont déjà signées pour le début 2007, Villabé (91) et Saint-Etienne (42). Le spécialiste des moules-frites vise 3 ouvertures l'année prochaine et un rythme de 5 par an à partir de l'année suivante. Il a annoncé également la signature d'un accord pour l'implantation de restaurants Léon de Bruxelles aux Emirats Arabes Unis (Dubaï) où un premier établissement pourrait ouvrir fin d'année prochaine.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Les organisations professionnelles vent debout contre les mesures annoncées par Olivier Véran

Les organisations professionnelles vent debout contre les mesures annoncées par Olivier Véran

La réaction ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué commun, l’UMIH, le GNI, le GNC et le SNRTC reviennent sur les annonces faites ce mercredi 23 septembre par le ministre de la santé Olivier[…]

24/09/2020 |
Pierre Troisgros s’en est allé

Pierre Troisgros s’en est allé

Jacques Maximin inspirera au quotidien l’équipe et les étudiants de l’École Ducasse

Jacques Maximin inspirera au quotidien l’équipe et les étudiants de l’École Ducasse

La finale du 15ème concours Talents Biérologie, c’est pour bientôt !

La finale du 15ème concours Talents Biérologie, c’est pour bientôt !

Plus d'articles