Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Se préparer à Recevoir les chinois en nombre

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

,
Se préparer à Recevoir les chinois en nombre

Les premiers Chinois titulaires d'un visa touriste ont été accueillis en France en septembre 2004 (ici à la brasserie Flo du Printemps Haussmann).

© Denis/Réa

Les touristes chinois, depuis peu autorisés à voyager en Europe, sont ouverts à la découverte et très sensibles à la qualité de la prestation. Mais ils ont besoin de points de repère pour éviter d'être complètement désorientés.

Depuis le 1er septem-bre 2004, l'accord signé entre l'Union européenne et l'administration du tourisme de la République populaire de Chine est entré en vigueur. Il donne la possibilité aux Chinois de sortir de leur pays avec un visa touristique dans les états européens membres de l'espace Schengen. Un changement radical pour un pays qui compte 1,3 milliard d'habitants. Si, pour l'instant, ces voyages ne concernent qu'une minorité de la population, le flux vers l'Europe, déjà deuxième continent - après l'Asie du Sud-Est - de destination des touristes chinois hors de leurs frontières, pourrait atteindre entre 3 et 5 millions (1) de voyageurs dans les cinq ans à venir.

L'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie sont d'ores et déjà leurs principaux pays d'accueil. Avec, dans les sondages, une nette préférence pour la France. « C'est le pays de la Révolution et du romantisme, de la mode, du luxe, des parfums, des monuments connus comme la tour Eiffel, le Louvre, les Champs-Élysées », explique William Chan Tat Chuen, ingénieur conseil en restauration à l'Afpa (2), sinologue et auteur de plusieurs ouvrages sur la culture alimentaire chinoise.

S'il est difficile de quantifier les déplacements, le potentiel à venir est considérable. Les acteurs de l'hôtellerie-restauration doivent se préparer et se former dès maintenant. Un investissement nécessaire pour réussir le pari de la rencontre des deux cultures.

dépasser la barrière de la langue

Une des premières choses à laquelle se confronte un touriste quand il quitte son pays, c'est la langue. Pour les Chinois, la question se pose dès leur arrivée dans l'aéroport. Les délégations officielles sont souvent très encadrées et les groupes de loisirs ont un guide mais, une fois en centre-ville, les choses se compliquent. Pour les directeurs d'hôtels et de restaurants, une des priorités est de pouvoir communiquer avec leurs interlocuteurs. Beaucoup de Chinois ne comprennent que très peu l'anglais, même si cette tendance évolue chez les plus jeunes. Il est donc important de prévoir des écriteaux, des menus et des informations en chinois. « Il faut bien préciser aux professionnels que ce n'est pas avec de simples menus écrits en chinois qu'ils vont attirer des clients. Il faut proposer une prestation globale, avec de bonnes capacités d'accueil », argumente Patricia Barthélémy, responsable des formations réservées aux adhérents pour les marchés émergents à l'Office de tourisme de Paris. Et d'ajouter : « Depuis six ans, nous participons à la promotion de la destination, nous travaillons très en amont et notre challenge est de bien accueillir les Chinois à Paris. » Plans détaillés en chinois incluant des lignes de transports urbains, itinéraires de balades en autonomie et indication des sites à voir, présentation en chinois sur les sites importants, service téléphonique 24 h/24 de réclamation et d'assistance en chinois, informations touristiques, présentation d'activités de loisirs, pros-pectus d'hôtels et de restaurants mentionnant en priorité ceux proposant un service adapté à la clientèle chinoise, classification des cuisines, précisions sur le type de services (prix qualité, rapidité, capacité...), lettre de bienvenue dans les hôtels... Cette liste de recommandations extraite de l'étude réalisée pour Maison de la France montre à quel point le champ d'investigation est vaste. Et adaptable selon la taille de l'établissement.

Les hôtels haut de gamme de la capitale ont déjà développé des stratégies à l'égard de la clientèle chinoise. Le Grand Hôtel, qui bénéficie d'un emplacement privilégié à deux pas de l'Opéra, a reçu des délégations officielles et des investisseurs potentiels invités par de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Mettre les fleurs au service de l'image

Mettre les fleurs au service de l'image

La décoration florale revêt une importance toute particulière en hôtellerie-restauration. La composition des bouquets, leur ordonnancement, le choix des plantes, de leurs coloris sont autant de messages adressés à la clientèle. Ils participent à[…]

01/09/2005 | solutions
Pour mieux guider les t out-petits

Pour mieux guider les t out-petits

Les restaurants d'entreprise à l'heure d'été

Les restaurants d'entreprise à l'heure d'été

Plus d'articles