Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Score veut doubler de taille en cinq ans

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
Tout en restant actionnaire, Jean-Marie Paul cède le contrôle de son groupe à ABN Amro Capital France, via un LMBO. Il dissocie et conserve le pôle événementiel Butard Enescot.

En invitant ses partenaires, ses clients et la presse, pour leur annoncer « une nouvelle grande étape dans l'histoire du Groupe Score », ce mardi 19 octobre, Jean-Marie Paul, président, pouvait laisser planer le suspens : achat ? cession ? départ ? C'est désormais officiel: il s'agit d'un LMBO (leverage management buy out). Le pôle regroupant les activités restauration collective et consulting/formation/bureau d'étude, rebaptisé Score Groupe, voit ainsi le management devenir actionnaire, en même temps qu'il passe sous le contrôle d'un partenaire financier, ABN Amro Capital France.

Plusieurs motivations ont guidé Jean-Marie Paul et son associé Dominique de Villelongue (qui détenaient respectivement 90 et 10% du capital du Groupe Score): assurer la pérennité de l'entreprise, permettre aux cadres dirigeants de devenir actionnaires et accélérer le développement du groupe.
Le capital de Score Groupe se répartit désormais de la façon suivante : 52% ABN Amro Capital France, 27% Jean-Marie Paul, 9% Dominique de Villelongue, 8% Dominique Paul-Mercier et 4% Score Management. Jean-Marie Paul, devient président du conseil de surveillance tandis que Dominique de Villelongue assure la présidence du directoire. Dominique Paul-Mercier est vice-président en charge du marketing, de la stratégie et du développement. Le comité stratégique se compose quant à lui de Jean-Marie Paul (président) ainsi que de Patrice Verrier et Florent Rey, respectivement directeur associé et directeur de participations d'ABN Amro Capital France.

L'arrivée d'un nouvel acteur 

Désireux de consolider sa place de quatrième opérateur de la restauration collective concédée en France, Score Groupe affiche de nouveaux objectifs, à commencer par un complément de son maillage national (notamment en Rhône-Alpes, dans le Nord et l'Est). La société Sherpas, positionnée sur le marché de la santé et des seniors, a également vocation à devenir nationale. A l'issue du LMBO, soit dans 5 ans, Score Groupe ambitionne de doubler de taille, passant de 120 à 250 M€ de CA.

Une croissance qui sera donc accompagnée par le nouveau partenaire, capable de mobiliser des moyens financiers conséquents. « Nous sommes prêts à mettre les ressources qu'il faut », annonce d'ores et déjà Patrice Verrier. Cette année, ABN Amro Capital France a ainsi investi dans l'Hexagone près de 600 M€ dans cinq sociétés en LBO/Développement. L'acquisition des 52% de Score, dont les différents acteurs taisent le prix, pourrait avoir été réalisée pour plus de 80 millions d'euros. Un signe qui montre le regain d'intérêt pour la restauration collective de la part des investisseurs, en même temps que l'arrivée de nouveaux acteurs, ABN Amro Capital France marquant là son entrée dans le secteur.

Enfin Butard Enescot, l'activité traiteur -qui devient le pôle Evénementiel - est dissociée de Score Groupe et reste la propriété de Jean-Marie Paul (66%), de son fils Alexandre Paul-Mercier (8%) ainsi que de Dominique de Villelongue (26%).

jcschamberger@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles