Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

saveurs et salon, une table de quartier au top

Patricia Cecconello

Sujets relatifs :

,
Un accueil convivial et une cuisine de qualité font le succès de ce restaurant de quartier plein de charme que dirige Rémus Nica. La régularité de ses prestations et ses tarifs étudiés séduisent la clientèle d'affaires comme les résidents.

Simplicité et élégance caractérisent la maison qui dispose de deux décors contrastés, mais complémentaires. Le rez-de-chaussée privilégie une ambiance contemporaine, aux tons ocre et beige, égayés par les notes colorées de coussins satinés disposés sur les banquettes, tandis qu'au sous-sol la salle voûtée aux pierres apparentes joue la carte de l'intimité. Un bar en bois sur mesure, situé à l'entrée, permet de déguster les crus entreposés dans la cave à vins.

des standards signés du chef paul bouygues

Côté cuisine, Paul Bouygues fait la part belle aux produits de saison à travers une partition traditionnelle, aux accents méditerranéens. Ce chef de 27 ans a pris la direction des fourneaux, il y a deux ans, sous la houlette de Rémus Nica, propriétaire des lieux. Sa technique culinaire, acquise auprès de Gérard Sallé (La Marée) et de Bernard Leprince (Prunier), lui permet d'évoluer avec aisance dans un registre classique tout en apportant à chaque recette une touche originale. Il a ainsi élaboré les standards du restaurant, tels le carpaccio de foie gras, le foie gras de canard au torchon ou encore le moelleux au chocolat.

La carte s'articule autour de cinq chapitres : entrées, pâtes et risotto, viandes, poissons et desserts. Revisitée tous les trois mois, elle fonctionne aussi comme un menu-carte avec une formule à 36 E (entrée, plat et dessert). Chaque rubrique comporte quatre à six propositions, à l'exception des pâtes et risotto. Confortant le style méridional de la table, ces derniers servent de repères à travers deux recettes évoluant au fil des mois.

Les penne comme le risotto offrent diverses variantes au gré de l'inspiration du chef : penne à la concassée de tomates ou aux girolles et au thym, risotto au safran et aux petits légumes ou aux fruits de mer et fines herbes. Servis copieusement, ils peuvent donc faire office de plats uniques.

Les entrées printanières se veulent, pour leur part, légères et parfumées, jouant sur des associations de couleurs et de saveurs, à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

La cuisson des poissons en nage libre

La cuisson des poissons en nage libre

Il existe une bonne dizaine de manières de cuire un poisson : au court-bouillon, à la broche, à la plancha, au four, à la rôtissoire, au gril, à la vapeur, en papillote, au barbecue... Trois chefs nous livrent leurs préférences.Pour cuire un[…]

01/09/2005 | Cuisine
Mettre les fleurs au service de l'image

Mettre les fleurs au service de l'image

Nantes adopte la fraîch'attitude

Nantes adopte la fraîch'attitude

Patrick Poussard initie les petits au brocoli

Patrick Poussard initie les petits au brocoli

Plus d'articles