Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Satisfait ou invité chez Novotel

Paul Fedele
S'il est un engagement qui est clair pour le client, c'est bien lorsqu'une marque s'engage sur le terrain du satisfait ou remboursé/invité plutôt qu'un simple offert vécu davantage comme un lot de consolation. Si ce type d'opération a tout d'une démarche marketing bien ficelée et plutôt pertinente dans le sens de l'effort vers la qualité, elle n'en comporte pas moins quelques risques que la marque 3 étoiles du groupe Accor a choisi de prendre sur ses 123 hôtels français Un engagement fort que Novotel n'hésite pas à qualifier de véritable contrat de confiance avec pour objectif de créer un lien simple et direct avec ses clients. Et d'offrir au client un séjour 100 % bien être. Dès son arrivée le client est informé de l'existence de ce contrat qualité. Toute difficulté sera solutionnée et si la réponse de l'hôtel ne convient pas, on lui offre la prestation jugée non conforme. Une ligne téléphonique interne, le 2424 a été mise en place pour l'occasion et l'offre fonctionne pour l'hôtel comme pour le restaurant, le bar ou le petit déjeuner. Si par exemple le client commande un plat de la carte et que celui-ci est en rupture de stock, et qu'il accepte de commander un autre plat, l'hôtel lui offre le plat consommé.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

L’Ecole hôtelière de Lausanne choisit la France pour une offre de formations professionnelles

L’Ecole hôtelière de Lausanne choisit la France pour une offre de formations professionnelles

Véritable événement dans le monde de l’hospitality management, l’École Hôtelière de Lausanne (EHL) choisit la France pour déployer une offre de formations professionnelles et[…]

Le GNI en appelle à une union nationale autour des professionnels des CHR

Le GNI en appelle à une union nationale autour des professionnels des CHR

UMIH : La profession sort la tête de l’eau

UMIH : La profession sort la tête de l’eau

Les brasseurs français saluent les annonces de réouverture des CHR

Les brasseurs français saluent les annonces de réouverture des CHR

Plus d'articles